Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 octobre 2022 3 12 /10 /octobre /2022 09:28

Curieuse idée, qui au final réserve de multiples surprises. Ruth note à l'insu de son compagnon, sur une longue période ( environ deux années) les propos de Xavier. Il en ressort quarante pages au final de propos déplacés, violents que les deux auteurs du spectacle qualifient même d'ordures verbales. Celles-ci sont réenregistrées par Xavier à froid et forment la trame essentielle du spectacle auquel participe épisodiquement leur fille Saralei. Le spectateur se retrouve ainsi au coeur de l'intimité d'une famille, avec le net sentiment de participer à un voyeurisme dérangeant

Winterfamilly

C'est l'histoire de l'improbable rencontre entre Xavier Klaine, né à Maxéville, banlieue de Nancy et Ruth Rosentahl, artiste israélienne. Xavier est titulaire  d'une médaille d'or de piano et de musique de chambre du conservatoire Régional de Nancy et Ruth de son coté, est diplômée de la Visual Theater School of Jérusalem. Ils jouent ensemble une musique peu ordinaire. C'est un mélange minimaliste, répétitif et obsessionnel où se mêle la politique et l'air du temps. Mais il s'en dégage une originalité qui les rend unique et une poésie indéfinissable, enveloppante où l'on finit par se perdre, à s'égarer dans une fuite imperceptible. A tout cela ils ajoutent des lieux de concerts tout aussi improbables : avec une préférence pour les églises (Xavier joue de l'orgue), mais aussi des galeries d'art, des clubs, des salles de rock, des squats ... et cela dans le monde entier. 

Depuis une quinzaine d'année leur prestations artistiques ont évolué vers  des performances théâtrales sur des thèmes, encore une fois uniques, que l'on pourrait dire "documentaires". Ils se produiront ainsi au Festival d'Avignon.

Leur trajectoire

Ils ont, ensemble, publié six albums sur les labels Sub Rose et Ici d'ailleurs:

 

Ils ont réalisé 4 performances :

 

Patriarcat

C'est une réussite, même si on se sent un peu perdu au début. La mise en scène se joue d'éléments de décors disparates et de jeux de lumières qui viennent environner les propos et les deux protagonistes, qui s'expliquent par répétitions. On alterne les propos enregistrés et les mêmes en direct. C'est brut, c'est cash.

Mais serait ce un règlement de compte? Deux acteurs qui lavent leur linge sale en public ? Non, car il y a une mise en abimes qui renvoie au delà de la question du patriarcat à ce que les femmes ont subi, subissent avec, au milieu, les hommes. Curieusement, on ne sent pas à vraiment parler, d'agression, ou de jugement,  mais juste une succession d'état de fait, mis à nu ... Comme cela au milieu d'une scène de théâtre... Parfois le jeu de lumière ou la fumée viennent la dessus planer .... serait-ce une leçon? Un apprentissage? du bourrage de crâne? Toutes ces questions viennent à l'esprit au fur et à mesure que la performance se déroule.

Mais au final c'est  une vision troublée ... pas nécessairement claire ... comme s'il s'agissait d'ingérer, avant d'être en mesure de comprendre réellement le processus en cours.

C'est cette alternance de moments clairs en eux mêmes et d'épisodes plus obscurs qui ouvrent dans notre esprit comme un passage, pour se poser là, un moment et vivre intensément quelque chose qui ne nous appartient pas, mais auquel on ressemble singulièrement.

Tout au long de la performance, on évoque involontairement aussi bien Beckett que Ionesco. A un moment même, le souvenir de la Classe morte de Tadeusz Kantor nous prend à la gorge ...

C'est de ce "voyage" qu'il est bien difficile de revenir​​​​​​, lorsque tout s'arrête et qu'il faut bien sortir de la salle ...

Dates à venir

 

7 décembre : 'Patriarcat', Centre Dramatique National, Lorient, France

6 décembre : 'Patriarcat', Centre Dramatique National, Lorient, France

25 nov. : 'Patriarcat', Festival Next, Lille, France

24 novembre : 'Patriarcat', Festival Next, Lille, France

20 novembre : 'Patriarcat', Festival Théâtre National de Bretagne, Rennes, France

19 novembre : 'Patriarcat', Festival Théâtre National de Bretagne, Rennes, France

18 novembre : 'Patriarcat', Festival Théâtre National de Bretagne, Rennes, France

17 novembre : 'Patriarcat', Festival Théâtre National de Bretagne, Rennes, France

16 novembre : 'Patriarcat', Festival Théâtre National de Bretagne, Rennes, France

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Jean pelletier
  • Le blog de Jean pelletier
  • : Pour suivre l'actualité politique, la défense de la propriété intellectuelle et suivre quelques conseils en gastronomie et en histoire
  • Contact

L'auteur

  • Jean Pelletier
  • Né en 1952, ancien élève de l’Institut d’études politique de Paris et titulaire d’une Maîtrise de Lettres , j'ai   été Directeur des Relations Extérieures de l’ADAMI et professeur associé à l'université d'Evry . Je suis aujourd'hui à la retraite et je continue à enseigner. Ce blog est né d'une passion celle de l'écriture, liée à mon insatiable curiosité., d'où la diversité des rubriques.
Vous pouvez vous abonner à ce blog ou me suivre sur ma page facebook  et mon compte twitter
https://www.facebook.com/jean.pelletier
77https://twitter.com/jmpelletier
Bonne lecture.
  • Né en 1952, ancien élève de l’Institut d’études politique de Paris et titulaire d’une Maîtrise de Lettres , j'ai été Directeur des Relations Extérieures de l’ADAMI et professeur associé à l'université d'Evry . Je suis aujourd'hui à la retraite et je continue à enseigner. Ce blog est né d'une passion celle de l'écriture, liée à mon insatiable curiosité., d'où la diversité des rubriques. Vous pouvez vous abonner à ce blog ou me suivre sur ma page facebook et mon compte twitter https://www.facebook.com/jean.pelletier 77https://twitter.com/jmpelletier Bonne lecture.

Version anglaise

<a href= »http://fp.reverso.net/jmpelletier52-over-blog/4946/en/index.html« ><img src= »http://flavius.reverso.net/img/languages/code.png«  style= »float:left; padding-right:8px; » title= « anglais«  height= »15px ; » alt= »Reverso Localize » /></a>

Recherche