Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 octobre 2013 1 14 /10 /octobre /2013 13:53

maurer2.jpgFrance 2 et David Pujadas, à savoir le service public, dans le cadre de l’émission « Des paroles et des actes »  (#DPDA) se sont adonnés, d’une certaine manière, à la télévision trash, en mettant en scène le témoignage d’un chômeuse : Isabelle Maurer, laquelle fait depuis le buzz, sûr de son audimat et le tour des plateaux politiques.

Invité de France 2, le président de l’UMP était venu pour dire combien il fallait «assouplir les conditions d'embauche et de licenciements et en finir avec l'assistanat. » Pujadas lui avait préparé en réplique le témoignage d’Isabel Maurer, 50 ans, chômeuse et mère de trois enfants : «On survit avec le peu qu'on ose nous donner. Bientôt on pourra plus se payer un morceau de savon pour se laver et faut encore que je dise merci ! ».

Faut-il que la misère n’est droit de cité à la télévision que bien encadrée et muselée, avec le statut de divertissement ? D’abord pré occupons-nous de ce faux « duplex ». On aurait pu croire l’alsacienne en duplex depuis sa ville de Mulhouse. Et bien non, en parlant, elle a bien lâché le morceau. Elle était dans un studio à part… du plateau de « Des paroles et des actes »… : "je ne suis pas venue de Mulhouse pour juste vous souhaiter le bonsoir "

Que signifie cette mise en scène ? La télévision n’est pas là pour faire le spectacle, pour délivrer le message de la France qui souffre, nul besoin de mise en scène. A moins que le très médiatique David Pujadas est considéré que la place de Mme Maurer n’était pas parmi l’élite médiaco-politique. Mais enfin la pauvreté et la souffrance ne sont pas des maladies contagieuses ! Cela ne s’attrape pas !

Cette femme avait des choses à dire, vraies et authentiques, mais elle a été le jouet de programmateur rusés qui ont vu en elle « une intervention » en forme de one women show… elle était d’ailleurs dès le lendemain sur le plateau de Canal+ au Grand Journal.

Une fois de plus, quelque part, l’élite s’est faite « la misère » à bon compte et peu de frais. Elle a eu son petit quart d’heure, la petite lucarne s’est ouverte quelques minutes pour qu’elle puisse bien dire, à rythme serré, comme la vie est dure… et que personne ne peut être à sa place. Pour autant c’est bien le show télévisuel qui a poursuivi sa route… pour l’UMP, Jérôme Lavrilleux, elle n’est qu’une militante d’extrême gauche, exit le témoignage.

On aurait aimé un « vrai reportage » en vis-à-vis de la proclamation éhontée du président de l’UMP d’en finir avec l’assistanat… construit, mêlant témoignages et statistiques… mais c’était sans doute moins drôle et plus risqué pour M. Copé. Le coup de la fenêtre médiatique, encadrée et mesurée était plus sûr, en tout cas plus acceptable.

Cette partie de la France populaire, avec un goût amer, dans la bouche, rejetée, méprisée, ignorée a eu, ce soir,-là droit à « un bout de canapé » dans une loge isolée, bien distancée du prestigieux plateau de l’émission politique phare du service public « des paroles et des actes ». on en reste coi.

Isabelle Maurer est devenue la coqueluche des médias, pendant ce temps-là une certaine France se lève tôt et cherche en vain du travail, n’en déplaise à Monsieur Copé.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Pelletier - dans Télévision
commenter cet article
11 janvier 2012 3 11 /01 /janvier /2012 16:41

On connaissait déjà le capteur Kinnect de la console de jeux Xbox 360 de Microsoft, qui permettait de piloter les jeux avec les mouvements du corps. Capteur qui a connu un franc succès puisqu‘il s’est vendu à plus de 10 millions d’exemplaires dans le monde.

Interface-samsung-apps.jpgC’est en profitant de cette forte implantation que Microsoft a décidé de faire évoluer son produit et de le faire sortir de l’univers exclusif des jeux vidéo pour le mener jusqu’à la télévision.

C’est avec le rachat de la société israélienne 3dv Systems (inventeur du Zcam qui est à la base du concept de la Kinect) que la société de Bill Gate s’est engagée à trouver et à développer de nouvelles fonctionnalités pour sa console.

C’est chose faite. On se souvient de Tom Cruise dans le film d’anticipation « Minority Report » pilotant les écrans avec ses doigts et ses mains, aujourd’hui Microsoft offre sur sa Kinect la possibilité de piloter la télévision avec la voix et les mouvements des bras.

Désormais il est possible de modifier le volume, de choisir une chaine, de commander un film…Fini la télécommande de papa.

Cette « révolution » rejoint les projets de Tv connectée sur le web, Microsoft a négocié d’ors et déjà des accords avec M6, Allociné et Dailymotion pour rendre leurs services compatibles avec la commande vocale de sa Kinect.

Désormais la reconnaissance vocale et gestuelle devient un enjeu technologique de premier plan pour les sociétés à vocation de haute technologie.

Apple qui travaille sur son projet d’Appel TV réfléchit à y introduire la commande vocale, d’autant plus qu’elle a déjà intégré celle-ci dans sa dernière version de l’Iphone avec son application phare « Siri ». Elle aurait même avancé sur un module de reconnaissance faciale qui permettrait de conserver en mémoire les programmes préférés de chaque membre d’un même foyer. On se rapproche aussi du célèbre film de Stanley Kubrick « 2001 l’Odyssée de l’espace » avec son non moins célèbre ordinateur intelligent et terrifiant : Hal.

La révolution technologique est loin d’avoir achevée son travail de transformation sociale, économique et culturelle.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Pelletier - dans Télévision
commenter cet article
14 juin 2011 2 14 /06 /juin /2011 15:15

Cela va faire trente-sept années qu'a été diffusée la série culte Chéri Bibi sur l'ancien Office de radiodiffusion-télévision française (ORTF). Comment se souvenir et goûter à nouveau aux "sels" des aventures savoureuses de ce personnage fantasque de roman ? Les moyens d'accès sont multiples en location et en achat, à vous de choisir : s'en souvenir juste un instant ou le chérir pour toujours.

Le sujet

Tout d'abord, rappelons le cadre narratif de cette série de télévision à succès. Chéri Bibi est déjà ce que l'on peut appeler un héros récurrent d’un roman de Gaston Leroux, qui fut publié au XIXème siècle par épisodes dans la presse de l’époque.

Celui-ci est un forçat condamné injustement qui, grâce à une opération de chirurgie esthétique, prendra un nouveau visage qui se trouvera être celui du véritable assassin. À partir de cette trame, les histoires vont s’enchainer et particulièrement de nombreux quiproquos propres aux héros de Gaston Leroux.

C’est en 1974 que l’œuvre de Gaston Leroux deviendra un célèbre feuilleton télévisé diffusé sur la première chaine de l’ORTF en quarante-six épisodes de 13 minutes. Il sera réalisé par Jean Pignol. Enfin, la musique originale est de Francis Lemarque.

Jean Lefebvre et Dominique Paturel y firent leur premier début à la télévision.

Toutes les informations se retrouvent sur Chéri Bibi Wikipedia.

Comment y accéder ?

La série est de nouveau accessible au grand public friand de ce retour aux premiers âges de la télévision française, différentes formules sont possibles en téléchargeant ou en achetant le DVD selon les usages des uns et des autres. Des formules de simples locations sont aussi possibles en vidéo à la demande.

Voici trois pistes possibles :

  • Vous trouverez le coffret DVD regroupant l’ensemble des quarante-six épisodes pour 10€ (constaté en juin 2011) sur n’importe quel site de vente, du type Amazone.fr, c’est de loin la solution la moins onéreuse.
  • Itunes vous propose l’achat de toute la série pour 6,99€ (constaté en juin 2011) découpée en six parties d’environ cinquante minutes chacune. La location est une autre possibilité.
  • Enfin, l'Institut national de l'audiovisuel (INA) le propose aussi remonté en format plus long (6 x 55 minutes) en DVD à la commande ou en téléchargement à 3€ (constaté en juin 2011) la séquence de 55 minutes, soit 18€ le tout.

rouletabille====>Television

Partager cet article

Repost 0
Published by Pelletier Jean - dans Télévision
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Jean pelletier
  • Le blog de Jean pelletier
  • : Pour suivre l'actualité politique, la défense de la propriété intellectuelle et suivre quelques conseils en gastronomie et en histoire
  • Contact

L'auteur

  • Jean Pelletier
  • Né en 1952, ancien élève de l’Institut d’études politique de Paris et titulaire d’une Maîtrise de Lettres , j'ai   été Directeur des Relations Extérieures de l’ADAMI et professeur associé à l'université d'Evry . Je suis aujourd'hui à la retraite et je continue à enseigner. Ce blog est né d'une passion celle de l'écriture, liée à mon insatiable curiosité., d'où la diversité des rubriques.
Vous pouvez vous abonner à ce blog ou me suivre sur ma page facebook  et mon compte twitter
https://www.facebook.com/jean.pelletier
77https://twitter.com/jmpelletier
Bonne lecture.
  • Né en 1952, ancien élève de l’Institut d’études politique de Paris et titulaire d’une Maîtrise de Lettres , j'ai été Directeur des Relations Extérieures de l’ADAMI et professeur associé à l'université d'Evry . Je suis aujourd'hui à la retraite et je continue à enseigner. Ce blog est né d'une passion celle de l'écriture, liée à mon insatiable curiosité., d'où la diversité des rubriques. Vous pouvez vous abonner à ce blog ou me suivre sur ma page facebook et mon compte twitter https://www.facebook.com/jean.pelletier 77https://twitter.com/jmpelletier Bonne lecture.

Version anglaise

<a href= »http://fp.reverso.net/jmpelletier52-over-blog/4946/en/index.html« ><img src= »http://flavius.reverso.net/img/languages/code.png«  style= »float:left; padding-right:8px; » title= « anglais«  height= »15px ; » alt= »Reverso Localize » /></a>

Recherche