Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 juin 2015 2 30 /06 /juin /2015 17:51

Voir les commentaires

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Pelletier - dans politique
commenter cet article
23 juin 2015 2 23 /06 /juin /2015 11:42

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Pelletier - dans politique
commenter cet article
10 juin 2015 3 10 /06 /juin /2015 16:46
La République exemplaire … dites-vous ?

François Hollande nous avait promis une République exemplaire. Si des réformes ont été engagées sur le non cumul des mandats et un début de transparence du patrimoine des élus et des ministres … la République est plutôt pleine de bleus et de cicatrices, qu’exemplaire …

L’affaire Valls et son jet au frais de la république pour emmener ses deux fils à un match de foot en Allemagne, sous couvert d’une pseudo réunion avec Michel Platini à propos de la FIFA … éborgne considérablement le projet de République exemplaire cher au cœur de notre Président de la république. En effet c’est bien le premier ministre qu’il a choisi pour diriger le gouvernement de la France, qui vient de commettre la faute qu’il ne fallait pas faire. S’il fallait une preuve de plus que les élus des palais dorés se moquent bien de ce que le peuple pense, en voilà la preuve…

Une autre affaire discrédite fortement l’idée de la République exemplaire. Cette fois, c’est Nicolas Sarkozy qui prend ses aises. Lui, qui s’est montré intransigeant sur la reforme des retraites qui a, en outre, conduit à rallonger de deux années la durée de travail pour pouvoir faire valoir ses droits à la retraite, bénéficie à 57 ans d’une retraite en or. Après s’être accordé une augmentation de sa rémunération comme président de 140 % cet homme pèse lourdement sur le budget de l’état (comme Giscard et Chirac). Personne ne remet en cause le statut d’ancien chef de l’état, mais le système actuel est une honte pour notre République qui se devrait exemplaire.

Il s’agit d’une allocation de base de 6 000 euros bruts par mois (la pension moyenne est de 1 100 euros pour une femme et de 1 600 euros pour un homme), auquel s’ajoute la nomination à vie et de droit au Conseil Constitutionnel, qui augmente la cagnotte de 11 500 euros nets par mois.

On a récemment appris, qu’à cela s’ajoutaient de mystérieuses primes dites de sujétion spéciales, dont le montant n’est pas public … la République exemplaire …

Enfin Nicolas Sarkozy, 57 ans pourra également toucher ses retraites d’ancien député, d’ancien maire de Neuilly et d’ancien président du conseil général des Hauts de Seine lorsqu’il aura lui même atteint l’âge légal de la retraite ? On n’en, finit pas de compter les milliers d’euros qui s’accumulent.

Et ce n’est pas fini, en vertu d’une disposition prise, il y a 25 ans par Laurent Fabius, il dispose d’un appartement de fonction, d’une voiture et de deux chauffeurs et de 7 collaborateurs (un chef de cabinet, deux assistants, trois secrétaires et même un fonctionnaire des archives nationales !).

Ce n’est pas fini … il dispose à vie d’une carte d’abonnement illimité sur Air France en classe affaire qui lui permettra de donner des conférence dans le monde entier, enfin s’adjoint aussi une carte illimité à la SNCF en première classe.

Rêne Dosière, député PS de l’Aisne (« l’argent de l’état » au édition du Seuil) a évalué à 1,5 millions d’euro par an le coût de chaque ancien président de la république retraité, à imputer sur le budget de l’état.

Au moment où nos concitoyens viennent de faire leur déclaration d’impôt … ils apprécieront à sa juste valeur le concept de République exemplaire.

Ce sont donc 5 millions d‘euros qui seront à mettre dans la balance dans le travail qu’il reste à entreprendre par François Hollande pour rendre notre République exemplaire. Mais les dispositions envisagées par le président de la république pour limiter ces excès ne seront pas rétroactives, il sera bien le seul à se les appliquer. Pendant ce temps là Nicolas Sarkozy continuera ne toute impunité à engranger une petite fortune.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Pelletier - dans politique
commenter cet article
10 juin 2015 3 10 /06 /juin /2015 11:54

En signant avec Matthieu Pigasse, le milliardaire et actionnaire du journal Le monde, une tribune dans Le JDD du 7 juin explosive et vivement critique de l’action du gouvernement, Arnaud Montebourg a pris une position clairement hostile au PS. L’électron libre de la gauche continue son parcours sinusoïdal au mépris des intérêts de la gauche et du PS en particulier.

Mais à quel camp appartient-il, Arnaud Montebourg, déjà en quittant le 25 août 2014avec éclat le gouvernement en compagnie d’Aurélie Filippetti et de Benoit Hamon, a délibérément poignardé dans le dos François Hollande et le gouvernement de Manuel Valls. La règle ancienne au PS tolère des débats vifs entre courants, en interne … jamais de manière publique …

Qu’il soit, en son fort intérieur, convaincu que François hollande n’a aucune chance de l’emporter en 2017, est une chose, mais qu’il porte sur la place publique ses convictions, le disqualifie définitivement à jouer un quelconque rôle dans une future majorité de gauche.

Après avoir annoncé qu’il quittait la vie politique pour se consacrer au monde des affaires, il persiste à jouer le trouble fête … Ce partenariat avec Matthieu Pigasse est tout aussi troublant … on ne voit pas bien quel est l’objectif, mis à part de nuire à l’action du Président de la république. Emmanuel Maurel, député actif de l’aile gauche du PS fait justement remarquer : « « Prétendre parler aux chômeurs en s’affichant avec un banquier d’affaires, quelle blague ! ». Bref il ne bénéficie même pas de l’accord implicite des frondeurs du PS.

Arnaud Montebourg vient donc de franchir définitivement la ligne jaune de la décence … il ne fait plus partie de la famille socialiste. Le ressentiment, la rancœur, les coups de gueule n’ont jamais fait en soi une ligne politique.

Jadis Jean-Pierre Chevènement a entrepris cette démarche, il n’en est jamais revenu et n’a plus jamais joué le moindre rôle politique à gauche. Plus récemment Jean-Luc Mélenchon a fait le choix de l’aventure personnelle et individuelle, on ne peut pas dire que cela été concluant.

La droite peut donc se réjouir des actions du trublion Arnaud Montebourg qui fait le lit à son entreprise de reconquête du pouvoir.

Madame Le Pen peut aussi se satisfaire qu’un tel homme puisse exister …

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Pelletier - dans politique
commenter cet article
25 mai 2015 1 25 /05 /mai /2015 11:48

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Pelletier - dans politique
commenter cet article
21 mai 2015 4 21 /05 /mai /2015 10:38

Décidemment le changement c’est bien difficile, et la morale n’est toujours pas à l’ordre du jour. De plus en plus, nous avons le sentiment qu’une nouvelle noblesse s’est installée à la tête de l’état, intouchable et privilégiée … Alors que le commun des mortels subit la loi, cette nouvelle noblesse est hors d’atteinte. La liste des exemples est malheureusement trop longue. Le dernier en date est tristement édifiant.

On se souvient encore de l’affaire Agnés Saal, énarque qui a du démissionner de son poste de directrice de l’INA en raison de ses 40 000 euros de frais de taxi (en six mois), largement ouverts à son fils … Et bien vite débarquée, vite réintégrée au Ministère de la Culture, incroyable, aucune sanction, mais un poste sur mesure « chargée de mission sur les questions de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences ». Il fut un temps où il y avait un certain délais de carence. On croit rêver … il est vrai qu’elle a fait preuve de ses compétences dans son dernier emploi en la matière … elle va rejoindre la longue liste des intouchables de la République.

Je ne vais pas développer, mes pensées vont pour les millions de français qui eux se plient aux lois de la république.

Madame Saal je ne vous félicite pas, je vous méprise. Madame Fleur Pellerin je ne vous félicite pas non plus, vous salissez le poste que vous occupez de Ministre de la Culture.

Malheureusement la rubrique reste à suivre … jusqu’à quand ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Pelletier - dans politique
commenter cet article
24 avril 2015 5 24 /04 /avril /2015 09:49
Nicolas Sarkozy, le barbouilleur de la république.

Il fallait donc que Nicolas Sarkozy saccage la république aussi. Jamais un homme politique n’aura poussé aussi loin le cynisme, le mensonge et instrumentalisé à son profit personnel le bien commun.

Mais comment les femmes et les hommes de ce pays ne peuvent-ils pas éprouver un sentiment de nausée à l’égard de cet homme là…Désormais il y a de grande chance que l’UMP soit rebaptisée « Les républicains »… pas moins que cela ! En privé l’ancien président va jusqu’à donner l’explication suivante, « nous sommes les seuls républicains, le socialistes eux ne sont que socialistes … »

Ainsi donc par sa seule volonté, le Parti socialiste serait bouté hors de la république, par l’homme qui n’hésite pas à anticiper les moindres désirs de Marine Le Pen et du FN.

Heureusement il reste à droite quelques âmes saines, tel le bras droit d’Alain Juppé Edouard Philippe : « «En nous nommant "Les Républicains", c’est comme si nous vidions la République de son sens. Je trouve cela dangereux. Ce serait un vecteur supplémentaire de clivages et de divisions. Ce serait méconnaître ce qu’est la République. Par définition, elle rassemble des gens qui ont des conceptions différentes de l’intérêt général, mais qui se reconnaissent dans quelque chose de plus large.»

Le débat politique mérite plus que cela, l’injure et l’ostracisme poussé par l’ancien président de la république font courir à cette dernière un risque extrême, celui de disparaître dans un maelström politique d’où le FN sortira au final grand vainqueur, engloutissant la république et les républicains.

A quand un cours d’instruction civique pour celui qui se voit désormais comme le grand Timonier des républicains ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Pelletier - dans politique
commenter cet article
14 avril 2015 2 14 /04 /avril /2015 11:30

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Pelletier - dans politique
commenter cet article
1 avril 2015 3 01 /04 /avril /2015 18:03

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Pelletier - dans politique
commenter cet article
1 avril 2015 3 01 /04 /avril /2015 15:48
La vérité sur la retraite présumée de François Hollande.

L’heure de la retraite n’a pas sonné pour le président de la république, dont le mandat courre jusqu’en mai 2017. C’est la revue Marianne, qui a ouvert la polémique, en annonçant dans son édition de la semaine dernière que François Hollande bénéficierait d’une retraite, le moment venu, de 36 000 euros, rejoignant ainsi le club très fermé de Jacques Chirac (31 000 euros), Valéry Giscard d’Estaing (30 000 euros) … Bref tous ceux qui veulent absolument serrer la ceinture des français, en s’épargnant eux même.

L’Elysée n’a pas laissé passer et dans un droit de réponse envoyé à l’hebdomadaire, le cabinet du président de la république a fourni tous les éléments pour ramener cette somme faramineuse à … 15 144 euros ce qui reste déjà une retraite confortable au regard de la retraite moyenne des français qui est de 1 288 euros.

Marianne avait fait son calcul pour arriver à 36 000 euros, de la manière suivante :

  • 6 000 euros au titre des ses mandats locaux
  • 6 800 euros au titre du parlement
  • 6 000 euros comme ancien président de la république
  • 5 000 euros au titre de la Cour des Comptes
  • 12 000 euros comme membre du conseil Constitutionnel

Marianne s’est un peu avancée, sans vérifier ces chiffres, l’Elysée de son côté, et dans son droit de réponse, apporte les précisions suivantes :

  • 235 euros (et non pas 6 000 euros) au titre de ses mandats locaux
  • 6 208 euros (et non pas 6 800 euros) comme parlementaire
  • 5 164 euros (et non pas 6 000 euros) comme ancien Président
  • 3 473 euros (et non pas 5 000 euros) au titre de la Cour des comptes
  • et enfin 545 euros au titre de ses activités d’enseignement, somme à laquelle s’ajoute 168 euros nets annuels comme avocat.

Enfin, pour bien stigmatiser la mauvaise fois de Marianne, l’Elysée rappelle l’engagement mainte fois affirmé par François Hollande à ne pas siéger au Conseil constitutionnel, comme le droit l’y autoriserait en tant qu’ancien Président, et donc qu’il ne touchera pas les 12 000 euros d’indemnités liées à cette fonction.

Voilà donc une polémique habilement recentrée, pour autant lorsque que l’on connaît la longue liste des hommes et femmes politiques, par ailleurs souvent hauts fonctionnaires, qui ont des retraites entre 10 000 et 15 000 euros, je pense que les français ne peuvent que s’interroger sur cette inégalité insupportable et criante d’injustice pour ceux qui veulent, à des titres divers pourfendre, les acquis sociaux de la majorité des français et qui ne pense pas, une seule seconde, à remettre en cause leur propre situation de rentes extravagantes.

Lorsque l’on a servi la république à un haut niveau de responsabilité, il est normal de bénéficier d’une retraite conséquente, mais 10 à 15 fois plus élevée que la retraite moyenne des Français ? Cela pose problème …

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Pelletier - dans politique
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Jean pelletier
  • Le blog de Jean pelletier
  • : Pour suivre l'actualité politique, la défense de la propriété intellectuelle et suivre quelques conseils en gastronomie et en histoire
  • Contact

L'auteur

  • Jean Pelletier
  • Né en 1952, ancien élève de l’Institut d’études politique de Paris et titulaire d’une Maîtrise de Lettres , j'ai   été Directeur des Relations Extérieures de l’ADAMI et professeur associé à l'université d'Evry . Je suis aujourd'hui à la retraite et je continue à enseigner. Ce blog est né d'une passion celle de l'écriture, liée à mon insatiable curiosité., d'où la diversité des rubriques.
Vous pouvez vous abonner à ce blog ou me suivre sur ma page facebook  et mon compte twitter
https://www.facebook.com/jean.pelletier
77https://twitter.com/jmpelletier
Bonne lecture.
  • Né en 1952, ancien élève de l’Institut d’études politique de Paris et titulaire d’une Maîtrise de Lettres , j'ai été Directeur des Relations Extérieures de l’ADAMI et professeur associé à l'université d'Evry . Je suis aujourd'hui à la retraite et je continue à enseigner. Ce blog est né d'une passion celle de l'écriture, liée à mon insatiable curiosité., d'où la diversité des rubriques. Vous pouvez vous abonner à ce blog ou me suivre sur ma page facebook et mon compte twitter https://www.facebook.com/jean.pelletier 77https://twitter.com/jmpelletier Bonne lecture.

Version anglaise

<a href= »http://fp.reverso.net/jmpelletier52-over-blog/4946/en/index.html« ><img src= »http://flavius.reverso.net/img/languages/code.png«  style= »float:left; padding-right:8px; » title= « anglais«  height= »15px ; » alt= »Reverso Localize » /></a>

Recherche