Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 novembre 2011 2 29 /11 /novembre /2011 13:37

C’est sur Europe 1 dimanche dernier, que Claude Guéant a annoncé sa volonté de cibler les étrangers qui fraudent aux prestations sociales, citant ceux qui « résident régulièrement sur le sol français et touchent des allocations pour des enfants qui ne vivent pas en France ».

Enfin pour mieux combattre ces fraudes sociales qu’il impute aux étrangers le Ministre propose de croiser tout simplement le fichier des étrangers  résidant en France (AGDREF) avec celui de la Sécurité sociale.

Voilà, de nouveau, un propos qui « fleure » bon le Front national. Rappelons au Ministre de la République que la fraude sociale est essentiellement le fait des entreprises. Et enfin cette proposition de croisement de fichier est tout simplement interdit par la loi

Ainsi Monsieur Claude Guéant, Ministre de l’Intérieur, ouvre la discussion avec un double délit, celui d’une utilisation illégal de fichiers et de racisme car il désigne de manière insultante  une population : celle des étrangers vivant en France. C’est malheureusement pour les valeurs de la République une récidive de sa part, lorsqu’il stigmatisait le population comorienne de la ville de Marseille, il y a cela de quelques mois.

Ainsi un ministre en exercice se propose, en toute impunité de « sauter » par-dessus de la loi. Il n’a pas été désavoué à ce jour par le Président de la République, dont acte.

La campagne des élections présidentielles démarre mal…entre l’UMP qui joue les vielles ficelles de la droite, en naviguant à vue sur les terres de l’extrême droite et en caricaturant à l’extrême les propositions de François Hollande, et ce dernier qui a bien du mal à se positionner et à se dépêtrer de l’accord PS/les Verts.

Il ne reste plus que six mois (c’est très court) pour que s’instaure un vrai débat citoyen entre les candidats sur la base de propositions alternatives claires et précises.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean pelletier - dans politique
commenter cet article
23 novembre 2011 3 23 /11 /novembre /2011 15:21

Mme Eva Joly s’était payée le culot d’apostropher le candidat du PS François Hollande sur le thème : si vous n’abandonnez pas la construction de  l’EPR à Flamanville, il n’y aura pas d’accord entre les Verts et le PS. Elle avait trouvé juste aussi de remettre gravement en cause les compétences de François Hollande en matière de politique énergétique, taguant les compétences corréziennes du candidat. Ainsi emprunta-t-elle le même discours que la droite sur « l’incompétence présumée de François Hollande ». Puis elle se mit au vert ….. avec comme consigne « un silence radio absolu» jusqu’à la réunion du comité fédéral des verts dimanche qui a entériné au final l’Accord PS/Les Verts.

Mais ce n’était qu’un début, elle enchaîna ensuite les déclarations à la télévision, sur les radios et dans la presse écrite où :

-         Elle critiqua sévèrement le parti socialiste sur ses positions défendues à l’occasion de la signature de l’accord : « La vérité, c'est que les amis de François Hollande se sont révélés archaïques face à la modernité de notre projet ».

-         Elle laissa entendre qu’elle pourrait ne pas appeler à voter François Hollande au second tour de l’élection présidentielle.

-         Sur ce Yannick Jadot, son porte parole annonçait qu’il démissionnait pour protester contre cette position d’attaque très offensive contre le parti socialiste.

-         Ensuite vint les déclarations de Daniel Cohn Bendit et Noël Mamère mettant en demeure Eva Joly de clarifier sa position

-         Au final, elle se fend d’un communiqué précisant qu’elle se désistera au second tour comme convenu.

Cette étrange manière de faire de la politique fit sortir Martine Aubry de sa torpeur post primaire pour demander à Cécile Duflot un recadrage immédiat.

Ce feuilleton de quelques jours jette un discrédit absolu sur la candidate des verts qui n’en avait pas besoin, plafonnant entre 3 et 5% dans les sondages.

Dans ce contexte on ne comprend pas bien, pourquoi le candidat François Hollande a voulu cet accord avec les verts. En leur concédant entre 30 et 60 circonscription selon l’ampleur du succès de la gauche aux législatives qui suivront la présidentielle, le candidat socialiste expose son futur gouvernement à l’accord des verts si le groupe socialiste n’obtient pas à lui seul la majorité. C’est beaucoup de tracas pour pas grand-chose.

Tant que le mode scrutin ne sera pas changé, et il ne peut pas l’être d’ici la prochaine élection, les verts n’ont aucune chance de décrocher ne serait ce qu’un siège.

Enfin on voit bien à Paris la situation que cet accord a engendrée en réservant quatre circonscriptions aux verts, entrainant la colère des députés mis sur la touche et des militants des circonscriptions concernées. D’ailleurs certains de ces parlementaires ont laissé entendre qu’il maintiendrait leur candidature. Je sais que dans ma circonscription la 10ième, si le député sortant Serge Blisko se représente, il a toutes les chances d’être élu.

Un conseil à François Hollande qu’il se concentre sur sa campagne et le dialogue qu’il doit engager de toute urgence avec les français qui n’ont que faire de ces « batifolages politico-médiatiques ». Un vrai projet qui leur parle de leur quotidien et leur avenir, voilà ce qui intéresse les français.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean pelletier - dans politique
commenter cet article
26 octobre 2011 3 26 /10 /octobre /2011 15:30

Ce gouvernement a une lubie : mettre à mal ceux qui le sont déjà par la maladie. Depuis l’instauration déjà ancienne du forfait hospitalier par le gouvernement Bérégovoy, une brèche a été ouverte et les mesures les plus injustes envers ceux qui souffrent déjà n’ont cessé de s’empiler.

 

Revue de détail.

 

Le principe, faire payer euros par euros « l’usager » à savoir le patient. On finira par se poser la question de savoir à quoi sert l’impôt et les cotisations sociales ? Tous les moyens sont bons.

-          Les frais de transport, les patients en ALD (longue maladie) bénéficiaient d’une prise en charge lors de leur déplacement à l’hôpital. Désormais pour y avoir droit ils devront apporter la preuve de leur incapacité à s’y rendre seul. Il faut replacer la mesure dans une perspective de réaménagement des Hôpitaux, moins nombreux et amenant les patients à des trajets plus longs.

-          L’annonce la plus récente : la baisse des indemnités journalières en cas d’arrêt maladie annoncée pour le 1er janvier. Son effet une perte de 40 € pour un smicard et environ 85 € pour un cadre moyen. Ce sont les plus pauvres qui en feront les frais et surtout ceux qui ne bénéficient pas d’une couverture sociale complète par leur employeur, donc les plus faibles, les plus exposés.

-          Il y a peu François Fillon se faisait un plaisir d’annoncer une hausse de la taxation des complémentaires de santé. Ce qui bien évidemment aboutira à une hausse des cotisations payées par les assurées. On est dans une double spirale qui consiste d’un côté à détricoter les droits des assurés et dans un double mouvement à les faire payer de plus en plus chers. Les associations de malades rappellent qu’en moyenne une bonne mutuelle revient à 80€ pour une personne seule et à environ 110 à 120€ pour un couple avec un enfant. Augmenter encore plus ces coûts mènera un plus grand nombre de personnes à se passer de cette protection, et du coup renoncer à l’accès à certains soins.

-          Le déremboursement de certains médicaments continue à robinet ouvert, sans aucun discernements sur le fait que certains patients ne peuvent pas se dispenser de ces médicaments là qui du coup leur coûtent de plus en plus chers. Nous ne somme  plus depuis longtemps dans la notion de « médicaments de conforts », en effet certains de ces médicaments sont nécessaires pour contrer les effets secondaires de certains traitements, ou bien répondent à des situations d’allergies.

-          Puisque l’on fait feux de tout bois, ce gouvernement pour la première fois depuis 1945 a retiré da la liste des affections longue durée (ALD) l’hypertension artérielle sévère…c’est la porte ouverte à d’autres retraits, pourquoi pas le diabète de type 2 qui concerne 3 millions de malades ? On sait et cette décision le prouve que le gouvernement veut revenir sur cette liste qui pèse effectivement lourd dans les dépenses de santé, mais qui assure une prise en charge à 100% à des personnes atteintes de pathologies graves nécessitant des soins constants et réguliers.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean pelletier - dans politique
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Jean pelletier
  • Le blog de Jean pelletier
  • : Pour suivre l'actualité politique, la défense de la propriété intellectuelle et suivre quelques conseils en gastronomie et en histoire
  • Contact

L'auteur

  • Jean Pelletier
  • Né en 1952, ancien élève de l’Institut d’études politique de Paris et titulaire d’une Maîtrise de Lettres , j'ai   été Directeur des Relations Extérieures de l’ADAMI et professeur associé à l'université d'Evry . Je suis aujourd'hui à la retraite et je continue à enseigner. Ce blog est né d'une passion celle de l'écriture, liée à mon insatiable curiosité., d'où la diversité des rubriques.
Vous pouvez vous abonner à ce blog ou me suivre sur ma page facebook  et mon compte twitter
https://www.facebook.com/jean.pelletier
77https://twitter.com/jmpelletier
Bonne lecture.
  • Né en 1952, ancien élève de l’Institut d’études politique de Paris et titulaire d’une Maîtrise de Lettres , j'ai été Directeur des Relations Extérieures de l’ADAMI et professeur associé à l'université d'Evry . Je suis aujourd'hui à la retraite et je continue à enseigner. Ce blog est né d'une passion celle de l'écriture, liée à mon insatiable curiosité., d'où la diversité des rubriques. Vous pouvez vous abonner à ce blog ou me suivre sur ma page facebook et mon compte twitter https://www.facebook.com/jean.pelletier 77https://twitter.com/jmpelletier Bonne lecture.

Version anglaise

<a href= »http://fp.reverso.net/jmpelletier52-over-blog/4946/en/index.html« ><img src= »http://flavius.reverso.net/img/languages/code.png«  style= »float:left; padding-right:8px; » title= « anglais«  height= »15px ; » alt= »Reverso Localize » /></a>

Recherche