Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 juin 2015 6 20 /06 /juin /2015 18:33

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Pelletier
commenter cet article
10 juin 2015 3 10 /06 /juin /2015 16:46
La République exemplaire … dites-vous ?

François Hollande nous avait promis une République exemplaire. Si des réformes ont été engagées sur le non cumul des mandats et un début de transparence du patrimoine des élus et des ministres … la République est plutôt pleine de bleus et de cicatrices, qu’exemplaire …

L’affaire Valls et son jet au frais de la république pour emmener ses deux fils à un match de foot en Allemagne, sous couvert d’une pseudo réunion avec Michel Platini à propos de la FIFA … éborgne considérablement le projet de République exemplaire cher au cœur de notre Président de la république. En effet c’est bien le premier ministre qu’il a choisi pour diriger le gouvernement de la France, qui vient de commettre la faute qu’il ne fallait pas faire. S’il fallait une preuve de plus que les élus des palais dorés se moquent bien de ce que le peuple pense, en voilà la preuve…

Une autre affaire discrédite fortement l’idée de la République exemplaire. Cette fois, c’est Nicolas Sarkozy qui prend ses aises. Lui, qui s’est montré intransigeant sur la reforme des retraites qui a, en outre, conduit à rallonger de deux années la durée de travail pour pouvoir faire valoir ses droits à la retraite, bénéficie à 57 ans d’une retraite en or. Après s’être accordé une augmentation de sa rémunération comme président de 140 % cet homme pèse lourdement sur le budget de l’état (comme Giscard et Chirac). Personne ne remet en cause le statut d’ancien chef de l’état, mais le système actuel est une honte pour notre République qui se devrait exemplaire.

Il s’agit d’une allocation de base de 6 000 euros bruts par mois (la pension moyenne est de 1 100 euros pour une femme et de 1 600 euros pour un homme), auquel s’ajoute la nomination à vie et de droit au Conseil Constitutionnel, qui augmente la cagnotte de 11 500 euros nets par mois.

On a récemment appris, qu’à cela s’ajoutaient de mystérieuses primes dites de sujétion spéciales, dont le montant n’est pas public … la République exemplaire …

Enfin Nicolas Sarkozy, 57 ans pourra également toucher ses retraites d’ancien député, d’ancien maire de Neuilly et d’ancien président du conseil général des Hauts de Seine lorsqu’il aura lui même atteint l’âge légal de la retraite ? On n’en, finit pas de compter les milliers d’euros qui s’accumulent.

Et ce n’est pas fini, en vertu d’une disposition prise, il y a 25 ans par Laurent Fabius, il dispose d’un appartement de fonction, d’une voiture et de deux chauffeurs et de 7 collaborateurs (un chef de cabinet, deux assistants, trois secrétaires et même un fonctionnaire des archives nationales !).

Ce n’est pas fini … il dispose à vie d’une carte d’abonnement illimité sur Air France en classe affaire qui lui permettra de donner des conférence dans le monde entier, enfin s’adjoint aussi une carte illimité à la SNCF en première classe.

Rêne Dosière, député PS de l’Aisne (« l’argent de l’état » au édition du Seuil) a évalué à 1,5 millions d’euro par an le coût de chaque ancien président de la république retraité, à imputer sur le budget de l’état.

Au moment où nos concitoyens viennent de faire leur déclaration d’impôt … ils apprécieront à sa juste valeur le concept de République exemplaire.

Ce sont donc 5 millions d‘euros qui seront à mettre dans la balance dans le travail qu’il reste à entreprendre par François Hollande pour rendre notre République exemplaire. Mais les dispositions envisagées par le président de la république pour limiter ces excès ne seront pas rétroactives, il sera bien le seul à se les appliquer. Pendant ce temps là Nicolas Sarkozy continuera ne toute impunité à engranger une petite fortune.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Pelletier - dans politique
commenter cet article
10 juin 2015 3 10 /06 /juin /2015 11:54

En signant avec Matthieu Pigasse, le milliardaire et actionnaire du journal Le monde, une tribune dans Le JDD du 7 juin explosive et vivement critique de l’action du gouvernement, Arnaud Montebourg a pris une position clairement hostile au PS. L’électron libre de la gauche continue son parcours sinusoïdal au mépris des intérêts de la gauche et du PS en particulier.

Mais à quel camp appartient-il, Arnaud Montebourg, déjà en quittant le 25 août 2014avec éclat le gouvernement en compagnie d’Aurélie Filippetti et de Benoit Hamon, a délibérément poignardé dans le dos François Hollande et le gouvernement de Manuel Valls. La règle ancienne au PS tolère des débats vifs entre courants, en interne … jamais de manière publique …

Qu’il soit, en son fort intérieur, convaincu que François hollande n’a aucune chance de l’emporter en 2017, est une chose, mais qu’il porte sur la place publique ses convictions, le disqualifie définitivement à jouer un quelconque rôle dans une future majorité de gauche.

Après avoir annoncé qu’il quittait la vie politique pour se consacrer au monde des affaires, il persiste à jouer le trouble fête … Ce partenariat avec Matthieu Pigasse est tout aussi troublant … on ne voit pas bien quel est l’objectif, mis à part de nuire à l’action du Président de la république. Emmanuel Maurel, député actif de l’aile gauche du PS fait justement remarquer : « « Prétendre parler aux chômeurs en s’affichant avec un banquier d’affaires, quelle blague ! ». Bref il ne bénéficie même pas de l’accord implicite des frondeurs du PS.

Arnaud Montebourg vient donc de franchir définitivement la ligne jaune de la décence … il ne fait plus partie de la famille socialiste. Le ressentiment, la rancœur, les coups de gueule n’ont jamais fait en soi une ligne politique.

Jadis Jean-Pierre Chevènement a entrepris cette démarche, il n’en est jamais revenu et n’a plus jamais joué le moindre rôle politique à gauche. Plus récemment Jean-Luc Mélenchon a fait le choix de l’aventure personnelle et individuelle, on ne peut pas dire que cela été concluant.

La droite peut donc se réjouir des actions du trublion Arnaud Montebourg qui fait le lit à son entreprise de reconquête du pouvoir.

Madame Le Pen peut aussi se satisfaire qu’un tel homme puisse exister …

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Pelletier - dans politique
commenter cet article
3 juin 2015 3 03 /06 /juin /2015 15:37

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Pelletier - dans Littérature
commenter cet article
3 juin 2015 3 03 /06 /juin /2015 15:16

Décidant de faire des travaux dans notre appartement, nous décidons de passer par Leroy Merlin, pour cela il faut verser un acompte d’environ 70 euros, pour avoir un rendez vous avec un entrepreneur agréé. Nous avons eu deux rendez vous avec celui-ci, puis … plus de nouvelles, malgré de nombreuses relances. Enfin un soir sur son portable, il m’indique avoir renoncé à notre chantier, sans plus de précision.

Impossible de se faire rembourser, car si ce montant figurait bien sur le devis des travaux, je n’avais plus le ticket de caisse … donc pas de remboursement, malgré le préjudice du temps perdu, cela nous a obligé à tout reprendre à zéro et à repousser d’autant nos travaux. On voit combien la clientèle est respectée dans ce magasin, aucune excuse et un refus de remboursement.

Malgré tout, dans le cadre de nos autres travaux à la campagne nous sommes allés aujourd’hui à Leroy Merlin pour acheter des appliques.

Celle qui nous plaisait n’était pas en rayon, interrogeant un vendeur, nous apprenons que le modèle n’est plus suivi… alors pourquoi le présenter ? Quel manque d’ordre et de respect du client.

Ensuite pour payer nos achats, une belle innovation qui nous oblige à faire la queue sur deux files disponibles qui ont pour effet de faire passer devant nous quatre personnes arrivées bien après. Explication ? Nous expérimentons un nouveau dispositif, et bien c’est réussi … ensuite explications embrouillées de la caissière sur la nécessité de reprendre la carte fidélité. … ben voyons … et enfin impossible de mettre la main au parking sur le système de verrou du chariot pour récupérer notre pièce d’un euros.

L’entretien et le principe de qualité ne sont donc pas au cœur des préoccupations de Leroy Merlin. Je leur souhaite bien du courage et désormais je vais ailleurs, vers la concurrence.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Pelletier - dans Vie quotidienne
commenter cet article
1 juin 2015 1 01 /06 /juin /2015 15:33
Nicolas Lahouati, un chef talentueux à Senonches (Eure et Loire).

Dans ma campagne (le Perche) un nouveau Chef a repris un hôtel restaurant qui me fascinait par son architecture et son emplacement. Longtemps défraichi, un peu à l’abandon, un jeune couple l’a repris en main avec travaux à la clef. Le résultat est une belle réussite avec des chambres de charme, dans un décors champêtre, celui de la petite ville de Senonches, en Eure et Loire, à l’entrée même du Perche. Nous avons testé l’hôtel et surtout le restaurant pour fêter l’anniversaire de mon épouse.

Le chef en cuisine s’appelle Nicolas Lahouati, c’est un enfant du pays, né en Eure-et-Loire qui a fait ses premiers pas auprès de sa grand mère, elle même cuisinière, et dans les jambes de son grand père, jardinier exemplaire qui lui a donné le goût des bons produits du terroir et surtout des saveurs.

C’est donc tout jeune, dans ce même restaurant qu’il a repris des années plus trad, La Forêt, qu’il a fait ses premiers pas avec un CAP de cuisinier à 15 ans. Deux ans plus tard Nicolas Lahouati entreprenait son tour d’apprentissage : la Savoie, l’Hérault, puis Londres, un passage en Corse, Barcelone et départ pour l’étranger, d’abord son premier restaurant au Mexique et enfin la Thaïlande pour s’y perfectionner.

C’est dans sa carte que l’on comprend mieux ce qu’il a retiré de tous ses voyages. Avec son épouse ils ont non seulement repris le restaurant de ses débuts à Senonches, mais aussi un second, pas très loin à La Loupe, le Chêne Doré.

Au restaurant la Forêt nous avons opté pour un étonnant menu à 31 euros (entrée, plat et dessert).

Le début est un croque en bouche plein d’arômes et de parfum dans un petit décor somptueux : un escargot du Perche tout en saveur, un coquetier empli d’une mousse d’asperge et fond de foie gras et sur un pic… un macaron au betterave et à la framboise (de mémoire).

La mise en scène en ouverture est parfaite, le contentement aussi.

En entrée pour mon épouse, « un œuf à la bohémienne », œuf mollet du vieux château sur une brioche à l’encre de seiche garni de Jabugo et de mousseline de volaille à la truffe, sauce Mornay, comme il se doit et aux épinard. Bref une symphonie d’artiste où défilent les sucs et les parfums dans une belle orchestration.

Pour ma part j’ai choisi « la fraicheur de saumon fumé », six petites tranches de saumon fumé enroulées sur une crème au raifort parfumée au cumbawa et sa ficoïde glaciale, le tout sur une fine gelée de concombre. Là aussi c’est le régal absolu, copieux suave et parfumé.

Pour le plat principal, nous avions opté pour « le filet de pintade de la Pellerie », cuit en basse température, sauce salmis, chartreuse de légumes au foie gras, accompagné d’une série de mousseline de choux fleur vanillé, l’assiette parsemée d’un crumble de ceps. L’assiette est un paysage à elle seule qui réveille les souvenirs d’enfance et chaque bouchée est un souffle frais qui allume les papilles …

Il restait encore les desserts, « un parfait à l’ananas et à l’amande douce », compote d’ananas confit à la coriandre fraiche, meringue, sorbet d’ananas, blanc en neige et couche légère d’opaline. « Une pomme verte et la mangue » avec son biscuit amandes noisettes praliné, surmontée d’une pomme granny-Smith reconstituée, mousse légère à la mangue, sauce pomme verte perlée de pétales de meringue.

Bref un rapport qualité prix exceptionnel il faut y ajouter le vin, l‘eau et le café.

Le tout dans un décor de charme avec un service impeccable et heureux.

C’est en lisant la carte des fournisseurs que l’on comprend mieux aussi cette réussite hors pairs :

- Mr et Mme Couvreur pour leurs escargots de Préaux du Perche

- Mr et Mme Bonnet la ferme du Colombier à Digny

- Mr et Mme Hubert « le vieux château »pour leurs œufs de plein air à Digny

- Mr et Mme Beauvillier Arnaud « aux délices de Senonches» pour leur pain

- Mr et Mme Cottin « la Pellerie à la Madeleine Bouvet »pour leur beurre fermier et leurs volailles

- Guellier et fils pour leurs gibiers à Chartres

- Les jardins d’Imbermais pour leurs fruits et légumes

- PVM à Rungis pour leurs fruits et légumes

- Virginia corn à Tremblay pour ses salades

- Planète Mer pour leurs poissons

- Les éleveurs de la charentonnes « à Gacé »pour leurs viandes-Vallégrain « à Nogent le Rotrou » pour leurs cochons

- Valrhona pour leurs chocolats-Galis pour leurs truffes

- La ferme du bois normand et Mr et Mme Lopez pour leurs fromages

- Mr Rimbert à Verneuil sur Havre pour son foie gras

- Les pattes Jeanjean dont les céréales sont cultivées à Senonches.

Il ne vous reste plus qu’à réserver votre table de ma part.

http://www.hoteldelaforet-senonches.com/

Nicolas Lahouati, un chef talentueux à Senonches (Eure et Loire).

Partager cet article

Repost 0
27 mai 2015 3 27 /05 /mai /2015 18:02
Ce qu'il faut utiliser pour avoir un bon jardin

Si vous avez un jardin, il est important de pouvoir en profiter surtout en période de beau temps. Pour cela, un aménagement de cet espace vert est nécessaire. Vous devez choisir convenablement les plantes qui vont orner votre jardin et les entretenir comme il se doit. Cet entretien est crucial pour conserver la beauté de votre jardin et cela peu importe la saison.

Les meilleurs conseils pour votre jardin

Vous devez tout d’ abord faire le choix des fleurs et autres végétaux qui vont embellir votre jardin. Vous pouvez mettre des plantes exotiques mais aussi des plantes de saison selon vos envies et vos préférences. Il est nécessaire d’avoir un minimum de connaissance dans le domaine du jardinage lorsque vous avez un espace vert dans votre logement. Vous devez connaitre le sol adapté pour chaque fleur ou arbuste que vous allez planter. La terre de bruyère est un sol très utilisé dans le jardinage, vous pouvez l’utiliser pour vos plantes en pots ou en bacs. Ce sol légèrement acide peut aussi s’adapter aux plantes directement en terre. Il est aussi nécessaire de connaitre les besoins de chaque plante en matière d’humidité et de lumière pour mieux en prendre soin. Pour cela, vous pouvez demander conseil à votre pépiniériste ou encore vous renseigner sur la toile. Sinon, avec les nouvelles technologies, il est possible de télécharger des applications de jardinage directement sur votre Smartphone.

Jardinage : optez pour les meilleurs outils

Le jardinage implique l’utilisation de plusieurs outils, pour de meilleurs résultats, il est conseillé d’utiliser un matériel de bonne qualité. L’outillage adapté dépendra de la surface de l’espace vert que vous aurez à entretenir. Vous aurez besoin d’un couteau désherbant pour débarrasser vos plantes de toutes les mauvaises herbes. Il vous faudra aussi acheter un transplantoir pour mettre vos plantes en terre. Vous aurez aussi à vous fournir en matériel d’arrosage pour votre jardin. Le tablier de jardinier est un must pour toutes vos séances de jardinage pour protéger vous vêtement des éventuelles salissures. Il est à savoir que vous avez la possibilité d’acheter votre matériel de jardinage par lot ou de façon unitaire. Pour être sûr d’acheter des outils de jardinage de qualité, vous pouvez facilement accéder à des boutiques spécialisées en ligne. Vous aurez aussi la possibilité de comparer les prix par la même occasion pour trouver l’offre la plus avantageuse.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Pelletier - dans jardinage
commenter cet article
25 mai 2015 1 25 /05 /mai /2015 11:48

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Pelletier - dans politique
commenter cet article
21 mai 2015 4 21 /05 /mai /2015 10:38

Décidemment le changement c’est bien difficile, et la morale n’est toujours pas à l’ordre du jour. De plus en plus, nous avons le sentiment qu’une nouvelle noblesse s’est installée à la tête de l’état, intouchable et privilégiée … Alors que le commun des mortels subit la loi, cette nouvelle noblesse est hors d’atteinte. La liste des exemples est malheureusement trop longue. Le dernier en date est tristement édifiant.

On se souvient encore de l’affaire Agnés Saal, énarque qui a du démissionner de son poste de directrice de l’INA en raison de ses 40 000 euros de frais de taxi (en six mois), largement ouverts à son fils … Et bien vite débarquée, vite réintégrée au Ministère de la Culture, incroyable, aucune sanction, mais un poste sur mesure « chargée de mission sur les questions de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences ». Il fut un temps où il y avait un certain délais de carence. On croit rêver … il est vrai qu’elle a fait preuve de ses compétences dans son dernier emploi en la matière … elle va rejoindre la longue liste des intouchables de la République.

Je ne vais pas développer, mes pensées vont pour les millions de français qui eux se plient aux lois de la république.

Madame Saal je ne vous félicite pas, je vous méprise. Madame Fleur Pellerin je ne vous félicite pas non plus, vous salissez le poste que vous occupez de Ministre de la Culture.

Malheureusement la rubrique reste à suivre … jusqu’à quand ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Pelletier - dans politique
commenter cet article
19 mai 2015 2 19 /05 /mai /2015 16:44

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Pelletier - dans Culture
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Jean pelletier
  • Le blog de Jean pelletier
  • : Pour suivre l'actualité politique, la défense de la propriété intellectuelle et suivre quelques conseils en gastronomie et en histoire
  • Contact

L'auteur

  • Jean Pelletier
  • Né en 1952, ancien élève de l’Institut d’études politique de Paris et titulaire d’une Maîtrise de Lettres , j'ai   été Directeur des Relations Extérieures de l’ADAMI et professeur associé à l'université d'Evry . Je suis aujourd'hui à la retraite et je continue à enseigner. Ce blog est né d'une passion celle de l'écriture, liée à mon insatiable curiosité., d'où la diversité des rubriques.
Vous pouvez vous abonner à ce blog ou me suivre sur ma page facebook  et mon compte twitter
https://www.facebook.com/jean.pelletier
77https://twitter.com/jmpelletier
Bonne lecture.
  • Né en 1952, ancien élève de l’Institut d’études politique de Paris et titulaire d’une Maîtrise de Lettres , j'ai été Directeur des Relations Extérieures de l’ADAMI et professeur associé à l'université d'Evry . Je suis aujourd'hui à la retraite et je continue à enseigner. Ce blog est né d'une passion celle de l'écriture, liée à mon insatiable curiosité., d'où la diversité des rubriques. Vous pouvez vous abonner à ce blog ou me suivre sur ma page facebook et mon compte twitter https://www.facebook.com/jean.pelletier 77https://twitter.com/jmpelletier Bonne lecture.

Version anglaise

<a href= »http://fp.reverso.net/jmpelletier52-over-blog/4946/en/index.html« ><img src= »http://flavius.reverso.net/img/languages/code.png«  style= »float:left; padding-right:8px; » title= « anglais«  height= »15px ; » alt= »Reverso Localize » /></a>

Recherche