Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mars 2013 5 01 /03 /mars /2013 15:24

seminaire-du-numerique.jpgLe numérique a un impact sur les industries de la culture, mais c’est aussi un facteur de croissance pour l’économie toute entière. Dans la compétition internationale qui se joue, c’est une « marche » à prendre impérativement. Le gouvernement précédent avait été particulièrement incantatoire sur le sujet, mais il faut reconnaitre qu’à part la sinistre et trop célèbre Hadopi, il ne reste pas grand chose. Jean-Marc Ayrault a décidé de prendre le sujet à bras le corps et a réuni un séminaire hier. La « fracture numérique » a encore de beaux jours devant-elle en France et toute initiative tendant à la réduire sera la bienvenue.

 

Etat des lieux : le bilan du Quinquennat de Nicolas Sarkozy.

Sarkozy nous avait bien déçus sur ce dossier; malgré les lois DADVSI et Création et internet et de multiples missions (Olivennes, Zelnick…), il ne nous a laissé en héritage que l’HADOPI, une carte musique qui n’a pas marché.

seminaire-du-numerique03-copie-1.jpgSes ministres en charge du numérique Eric Besson et Nathalie Kosciusko Morizet n’ont rien fait pour les entreprises du numérique, si ce n’est créer un ixième conseil celui du Conseil National du Numérique (avec 0 représentants des utilisateurs…) où la ministre a nommé son propre frère à sa présidence.

 

Mais Sarkozy, c’est aussi le président qui avait vendu le système de filtrage des communications à la Lybie de Kadhafi. C’est aussi le président de l’accord BNF/Google.sur la numérisation des documents, pas glorieux cette marchandisation du domaine public. Nicolas Sarkozy, c’est aussi la France en perte de vitesse sur le numérique, avec aucune adaptation spécifique dans l’enseignement mise en œuvre.

 

Séminaire numérique.

Pour les habitués la nouvelle n’a rien de sensationnel, échaudé par tant de déception depuis des années, mais bon le gouvernement a tenu hier un séminaire dit « numérique » à l’Université de Cergy Pontoise.

Les propos semblent indiquer une juste prise de conscience des enjeux : on a parlé de « nouveau modèle de société » et fait le constat que la révolution numérique « bouleversait nos vies. ».

Ce séminaire était toutefois incomplet, puisque l’interministériel n’avait pas jugé bon d’y convoquer l’Education, la justice, l’intérieur et l’économie.

Voici, ce qui est ressorti de cet échange de vue :

-      Ouverture des données publiques

-      Mise en ligne des formations universitaires

-      Plan de numérisation des livres

-      Soutien financier aux acteurs de l’e-commerce

-      Création d’une option numérique au lycée

-      Elargissement de la couverture haut débit (100% à 10 ans)

-      Réforme de la fiscalité numérique (suite du rapport Collin & Colin remis au gouvernement)

-      Un grand projet de loi sur la protection des droits et libertés numériques (promise pour 2014).

seminaire-du-numerique01.jpgIl semblerait que la politique du coup à coup soit finie, et qu’il y est là un ensemble de mesures cohérentes. Fleur Pellerin, en charge du numérique au gouvernement, va avoir fort à faire pour suivre ces 18 mesures annoncées et en rendre compte. Le 1er Ministre a pris l’engagement de réunir un autre séminaire gouvernemental dans un an.

 

Jeunesse

·         Mesure n° 1 : L’entrée du numérique dans les enseignements scolaires

·         Mesure n° 2 : Une politique ambitieuse de formation des enseignants aux usages du numérique, avec notamment la formation de 150 000 enseignants en deux ans

·         Mesure n° 3 : Lancement du projet « France Universités Numériques » en 2013

·         Mesure n° 4 : Renforcer les formations aux métiers du numérique

·         Mesure n° 5 : Faire du numérique une chance pour les jeunes peu qualifiés

Compétitivité des entreprises

·         Mesure n° 6 : Création de quartiers numériques dans les territoires

·         Mesure n° 7 : Financement de technologies numériques clés à hauteur de 150 M€ et soutien à la recherche et à l’innovation

·         Mesure n° 8 : Financement de la « numérisation » des PME/ETI grâce à 300 M€ de prêts bonifiés

·         Mesure n° 9 : Le Très Haut Débit pour tous dans 10 ans

Aspects sociétaux

·         Mesure n° 10 : Développer les Espaces Publics Numériques pour faciliter l’accès aux outils numériques

·         Mesure n°11 : Généralisation de la délivrance de certificats diplômants sur l’utilisation des outils numériques pour les demandeurs d’emploi et les personnes en emploi les moins diplômées

·         Mesure n° 12 : Rétablir notre souveraineté fiscale

·         Mesure n° 13 : Une loi sur la protection des droits et des libertés numériques (qui devrait être présentée au Parlement « début 2014 au plus tard »)

·         Mesure n° 14 : Numérisation du patrimoine culturel L’action publique sera modernisée grâce au numérique

·         Mesure n° 15 : Faire de l’ouverture des données publiques le levier de la modernisation de l’action publique

·         Mesure n° 16 : Refonder la stratégie de l’État en matière d’identité numérique

·         Mesure n° 17 : Territoire de soins numérique, moderniser l’offre de soins en mobilisant les technologies numériques

·         Mesure n° 18 : Contrôle de l’exportation des technologies de surveillance de l’Internet

Le détail des mesures.

http://static.pcinpact.com/medias/numerique_v4.pdf

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Pelletier - dans politique
commenter cet article

commentaires

Joël 04/03/2013 22:41


Merci de nous parler de ces mesures. Oui, il faut passer à la vitesse supérieure en ce qui concerne l'utilisation du numérique à l'école sous peine de laisser l'espace libre pour des MOOC ultra
commerciaux venus des US.


http://fr.wikipedia.org/wiki/Cours_en_ligne_ouvert_et_massif 

Jean Pelletier 04/03/2013 23:06



oui et le retard à rattraper est considerable



Présentation

  • : Le blog de Jean pelletier
  • Le blog de Jean pelletier
  • : Pour suivre l'actualité politique, la défense de la propriété intellectuelle et suivre quelques conseils en gastronomie et en histoire
  • Contact

L'auteur

  • Jean Pelletier
  • Né en 1952, ancien élève de l’Institut d’études politique de Paris et titulaire d’une Maîtrise de Lettres , j'ai   été Directeur des Relations Extérieures de l’ADAMI et professeur associé à l'université d'Evry . Je suis aujourd'hui à la retraite et je continue à enseigner. Ce blog est né d'une passion celle de l'écriture, liée à mon insatiable curiosité., d'où la diversité des rubriques.
Vous pouvez vous abonner à ce blog ou me suivre sur ma page facebook  et mon compte twitter
https://www.facebook.com/jean.pelletier
77https://twitter.com/jmpelletier
Bonne lecture.
  • Né en 1952, ancien élève de l’Institut d’études politique de Paris et titulaire d’une Maîtrise de Lettres , j'ai été Directeur des Relations Extérieures de l’ADAMI et professeur associé à l'université d'Evry . Je suis aujourd'hui à la retraite et je continue à enseigner. Ce blog est né d'une passion celle de l'écriture, liée à mon insatiable curiosité., d'où la diversité des rubriques. Vous pouvez vous abonner à ce blog ou me suivre sur ma page facebook et mon compte twitter https://www.facebook.com/jean.pelletier 77https://twitter.com/jmpelletier Bonne lecture.

Version anglaise

<a href= »http://fp.reverso.net/jmpelletier52-over-blog/4946/en/index.html« ><img src= »http://flavius.reverso.net/img/languages/code.png«  style= »float:left; padding-right:8px; » title= « anglais«  height= »15px ; » alt= »Reverso Localize » /></a>

Recherche