Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 février 2013 5 22 /02 /février /2013 13:50

crise2.jpgBruxelles vient de confirmer ce qui avait déjà « fuité » en France depuis deux jours, la France n’atteindra pas l’objectif de resserrement de son déficit budgétaire, et ses prévisions de croissance pour 2013 sont tout aussi fausses. Mais il faut aussi voir, ces données, à l’échelle de l’Europe toute entière. C’est chose faite avec la publication de l’ensemble des données par la Commission européenne.

 

Oui 2013 sera une année encore plus difficile, et il faudra attendre 2014 (si rien d’autres ne se produit d’ici là) pour voir le retour de la croissance. En attendant la zone euro va connaitre une baisse de son PNB de – 0,3 %. Ces prévisions sont en recul avec les précédentes. C’est cette comparaison qui doit nous pousser à relativiser toute annonce en la matière. Jusqu’à il y a peu la Commission s’accordait à discerner pour 2013 une faible croissance de 1,4 % de la zone euro et de 1,6 % pour toute l’Union. Sacrée désillusion passer de + 1,4 % à -0, 3% le saut est immense…. Cela peut que nous laisser perplexe sur l’annonce d’une reprise en 2014.

 

Pour la France, elle pourrait donc échapper à la récession en parvenant à pousser un petit +0,1 %, on voit bien la limite d’une telle satisfaction. La France ferait mieux que la moyenne des pays de la zone euro et par ailleurs avec un déficit de 3,7% elle ferait nettement mieux que le gouvernement précédent...et surtout s’inscrirait dans une tendance salutaire et vertueuse à confirmer pour les 4 exercices du mandat présidentiel restant à faire.

 

Bon la Commission avec un  langage de diplomate promet que l’on verra une « amélioration graduelle au cours de l’année 2013 » et prédit une croissance pour la France en 2014 de + 1,2 %.

 

Bref, soyons clair, avant de gamberger sur toutes promesses de croissance pour 2014, il faut se préparer pour l’année en cours à des difficultés croissantes. L’emploi va continuer à se dégrader. Ce qui en langage clair annonce :

-      Une progression de la précarité.

-      Une aggravation de tous les déficits (déjà très à mal).

-      Une poursuite de la désindustrialisation de la France.

 

C’est bien sur ces trois lignes de front que le gouvernement est attendu.

La Commission dans ses attendus précise qu’un taux de chômage «élevé et persistant porte le risque de devenir structurel en raison de la perte de compétences» des salariés sans emploi.

 

C’est à méditer en France qui sans atteindre les chiffres records de la Grèce et de l’Espagne (25%) ne s’en sort pas bien avec un taux fort qui perdure depuis de nombreuses années à 10,7% aujourd’hui. Les perspectives 2013 ne pourront qu’aggraver encore ce taux.

 

Encore une fois, faut-il le répéter au gouvernement, il y a une urgence sociale à traiter avant toute chose.

 

 C’est ce message fort qu’attend l’opinion publique avec un train de mesures bien préparé et équilibré pour traiter à la fois des conséquences de la crise et des moyens d’y parer pour redonner de la croissance au pays.

 

L’austérité à tout prix et sur tous les airs possible n’est pas la bonne chanson. En étranglant la population, c’est la croissance qui définitivement s’en ira avec son cortège de méfaits structurant pour l’économie, et de plaies de toutes sortes pour sa société.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Pelletier - dans économie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Jean pelletier
  • Le blog de Jean pelletier
  • : Pour suivre l'actualité politique, la défense de la propriété intellectuelle et suivre quelques conseils en gastronomie et en histoire
  • Contact

L'auteur

  • Jean Pelletier
  • Né en 1952, ancien élève de l’Institut d’études politique de Paris et titulaire d’une Maîtrise de Lettres , j'ai   été Directeur des Relations Extérieures de l’ADAMI et professeur associé à l'université d'Evry . Je suis aujourd'hui à la retraite et je continue à enseigner. Ce blog est né d'une passion celle de l'écriture, liée à mon insatiable curiosité., d'où la diversité des rubriques.
Vous pouvez vous abonner à ce blog ou me suivre sur ma page facebook  et mon compte twitter
https://www.facebook.com/jean.pelletier
77https://twitter.com/jmpelletier
Bonne lecture.
  • Né en 1952, ancien élève de l’Institut d’études politique de Paris et titulaire d’une Maîtrise de Lettres , j'ai été Directeur des Relations Extérieures de l’ADAMI et professeur associé à l'université d'Evry . Je suis aujourd'hui à la retraite et je continue à enseigner. Ce blog est né d'une passion celle de l'écriture, liée à mon insatiable curiosité., d'où la diversité des rubriques. Vous pouvez vous abonner à ce blog ou me suivre sur ma page facebook et mon compte twitter https://www.facebook.com/jean.pelletier 77https://twitter.com/jmpelletier Bonne lecture.

Version anglaise

<a href= »http://fp.reverso.net/jmpelletier52-over-blog/4946/en/index.html« ><img src= »http://flavius.reverso.net/img/languages/code.png«  style= »float:left; padding-right:8px; » title= « anglais«  height= »15px ; » alt= »Reverso Localize » /></a>

Recherche