Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 décembre 2012 3 19 /12 /décembre /2012 16:53

imagesCA476BQYAlors que les retraites du privé s’apprêtent à prendre des décisions douloureuses (pour les retraités), une probable revalorisation de la valeur du point des régimes Argic ARRCO d’un point, donc en dessous de l’inflation a été évoqué à la dernière réunion de négociation du 12 décembre 2012 pour une période de cinq ans, le ministre de l’économie et des finances Pierre Moscovici annonce une nouvelle réforme du régime général des retraites.

 

Le Conseil d’orientation des retraites (COR) qui suit à la trace l’évolution des déficits en fonction de la croissance et du taux de chômage a tiré la sonnette d’alarme. Dès 2017 le régime général des retraites devrait encaisser un déficit de 14 milliards et 18,8 milliards d’euros en 2017. La réforme Fillon (en 2010) a donc vécu et surtout n’a pas rempli ses promesses ! Il faut que nos amis de l’UMP assume que la formidable réforme tant vantée par Sarkozy pendant la campagne présidentielle n’a en rien empêché une perspective de graves déficits. A l’occasion de la cérémonie des vœux du 31 décembre 2010 il claironnait : "Notre système de retraite a été mis à l'abri de la faillite inéluctable qui le guettait si nous n'avions rien fait"…"Ce sont les pensions de nos aînés qui ont été sauvées".

 

Rappelons que Fillon avait relevé l’âge minimum légal de la retraite à 62 ans et que cela devait suffire pour effacer tout risque de déficit jusqu’en 2018. Bon tout est à reprendre, il faut dire que ces prévisions n’avaient pas intégré la crise financière que traversent nos économies et la brutale recrudescence du chômage qui impactent directement les déficits des caisses de retraites du régime général et du privé.

 

Reste à trouver les bonnes manettes à actionner pour faire avaler la pilule. Les manifestations en 2010 avaient été extrêmement puissantes. Notre ministre de l’économie et des finances s’est prudemment avancé en disant : «Oui, il y aura sans doute une [réforme], mais il faudra que ses paramètres soient des paramètres justes".  

La COR a avancé plusieurs pistes dont celle d’une augmentation de 1,1% des prélèvements, le patronat ne veut pas en entendre parler, soit un recul de 6 mois supplémentaires de l’âge effectif de départ, ce sont les syndicats qui ne veulent pas en entendre parler. Moscovici a annoncé que sa réforme n’aurait pas la même philosophie que celle de Fillon, certes mais il va se retrouver avec les mêmes équations et les mêmes résistances ; bien du plaisir ! La concertation est prévue pour juin 2013.

 

Enfin une seule certitude, d’une manière ou d’une autre ce sont les salariés qui vont une fois de plus trinquer. Mais pourquoi pas si le gouvernement prenant le taureau par les cornes s’attaquait aux inégalités flagrantes en la matière ne serait-ce qu’entre les retraites des régimes spéciaux, de la fonction publique et ceux du privé. Mais pour cela il faudrait durcir le régime existant du privé et baisser conséquemment celui du public. Chiche !

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Pelletier - dans politique
commenter cet article

commentaires

christian 20/12/2012 13:30


Quand M.Rocard parle de la semaine de 32 heures et de l'âge de la retraite vers 70 ans, tout le monde le traite de vieux cinglé. Et si il avait raison ? on se projette dans l'avenir en regardant
le rétroviseur et en considérant que les paramètres actuels sont invariables. Tout le monde sent pourtant intuitivement que tout cela sonne faux et que cela ne va pas tenir la route longtemps.
Même si on place toutes les rustines du monde sur ces tuyaux archi percés, on ne fera pas l'économie du remise à plat totale du sytème et d'un discours lucide sur l'avenir du travail. Qu'attend
on ? De quoi a-t-on peur ?

Jean Pelletier 21/12/2012 15:27



La France a atteint un point extrême de rigidité... je pensais que François Hollande avec toutes les qualitès qui sont les siennes pourrait faire bouger les lignes....pour l'instant il s'y casse
le dents.


bien à toi.


 



Présentation

  • : Le blog de Jean pelletier
  • Le blog de Jean pelletier
  • : Pour suivre l'actualité politique, la défense de la propriété intellectuelle et suivre quelques conseils en gastronomie et en histoire
  • Contact

L'auteur

  • Jean Pelletier
  • Né en 1952, ancien élève de l’Institut d’études politique de Paris et titulaire d’une Maîtrise de Lettres , j'ai   été Directeur des Relations Extérieures de l’ADAMI et professeur associé à l'université d'Evry . Je suis aujourd'hui à la retraite et je continue à enseigner. Ce blog est né d'une passion celle de l'écriture, liée à mon insatiable curiosité., d'où la diversité des rubriques.
Vous pouvez vous abonner à ce blog ou me suivre sur ma page facebook  et mon compte twitter
https://www.facebook.com/jean.pelletier
77https://twitter.com/jmpelletier
Bonne lecture.
  • Né en 1952, ancien élève de l’Institut d’études politique de Paris et titulaire d’une Maîtrise de Lettres , j'ai été Directeur des Relations Extérieures de l’ADAMI et professeur associé à l'université d'Evry . Je suis aujourd'hui à la retraite et je continue à enseigner. Ce blog est né d'une passion celle de l'écriture, liée à mon insatiable curiosité., d'où la diversité des rubriques. Vous pouvez vous abonner à ce blog ou me suivre sur ma page facebook et mon compte twitter https://www.facebook.com/jean.pelletier 77https://twitter.com/jmpelletier Bonne lecture.

Version anglaise

<a href= »http://fp.reverso.net/jmpelletier52-over-blog/4946/en/index.html« ><img src= »http://flavius.reverso.net/img/languages/code.png«  style= »float:left; padding-right:8px; » title= « anglais«  height= »15px ; » alt= »Reverso Localize » /></a>

Recherche