Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 octobre 2013 7 20 /10 /octobre /2013 10:50

Francois Hollande 15-8d519L’intervention du chef de l’état, hier est incompréhensible et accentue dans le pays l’effet de doute sur le bien fondé des décisions prises ou pas. L’exercice était-il si difficile ? François Hollande serait bien inspiré de voir (ou revoir) la célèbre série danoise Börgen qui « dépiaute » admirablement l’exercice du pouvoir et comment s’y prendre dans les pires situations.

 

Fallait-il vraiment que le pouvoir se laisse prendre dans l’affaire Leonarda ? Le président normal est-il donc celui qui se mêle de tout ? Depuis hier soir on mesure les dégâts politiques considérables engendrés par ce dialogue surréaliste entre le président de la république et Léonarda, une jeune fille de 15 ans, cette dernière tenant outrageusement tête au chef de l’état.

Il n’y a aucun mépris dans mon propos à l’égard de cette jeune fille. Mais franchement… est-ce acceptable ? Au moment où la Bretagne se lève à son tour pour lutter pour sa survie économique, au moment où le chômage reste un problème crucial, au moment où l’exécutif est dans une passe plus que difficile, ce spectacle surréaliste a de quoi faire hurler les français.

Les médias n’aident pas François Hollande, ils raffolent de ce genre de situations pittoresques, ils y mettent les moyens, plusieurs directs au journal de 20 heures avec cette jeune fille… accentuant ainsi l’incroyable affaiblissement du chef de l’état. Quoi, il lui tend la main et elle refuse ? On est en plein Gala, qui aurait pu imaginer que François Hollande perdrait à ce point là la main ?

Voilà pour la forme, inadéquate, mais il y a aussi, hélas, le fond. Quel est le conseiller qui a pu mettre en avant cette situation dite de « compromis », on acte de la régularité de la procédure, faisant aussi on sauve la mise à Manuel Valls, mais on propose à la seule Léonarda, jeune fille de 15 ans, de revenir en France… Là les bras nous en tombent… s’il restait encore quelques français à l’écoute du président, il les a perdus à ce moment là.

Qu’il pense sincèrement ce qu’il dit ,et l’on s’étonne, en effet, qu’un père de famille, puisse imaginer séparer une jeune fille du reste de toute sa famille, il n’a pas l’expertise sociale et psychologique pour trancher en faveur d’un isolement total. Qu’il s’agisse de sa part d’une manœuvre, se disant que toute façon elle n’accepterait pas sa proposition, et ce serait cyniquement donner du mou pour la partie de la gauche qui s’est mobilisée sur cette affaire.

Piètres calculs… François Hollande perd sur tous les tableaux et il suffit de lire les réactions de la classe politique pour s’en rendre compte.

«Honte à François Hollande de faire passer les revendications minoritaires avant les intérêts de la majorité des Français! Honte à lui de contourner les lois de la République!», déclame Bruno Le Maire, député UMP et ancien ministre. De son côté, Jean-Luc Mélenchon s’engouffre en déclarant que le chef de l’état avait pris une décision d’ « une cruauté abjecte en sommant le collégienne de choisir entre vivre en famille ou revenir seule en France. »  Le parti communiste, de son côté, a solennellement dit que François Hollande avait commis  « une grave faute politique et morale ».

Mais le plus incroyable, c’est que même le « gentil » premier secrétaire du parti socialiste Harlem Désir s’est désolidarisé avec  le chef de l’état : « Tous les enfants de la famille de Leonarda doivent pouvoir finir leurs études en France accompagnés de leur mère »,

Il faut bien l’admettre la gauche et le Parti socialiste ne disposent pas d’un chef… et sous la Vième république cela peut se révéler très vite mortel

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Pelletier - dans politique
commenter cet article

commentaires

Aldebert 20/10/2013 15:41


Je suis, comme souvent d'ailleurs, en accord avec votre analyse, celle d'un Président qui, au lieu de se placer au dessus de la mélée en chef, se laisse malmener par quelques conseillers mal
inspirés.


A force de jouer les bons, les "je suis à l'écoute", les compromis impossible et d'intervenir pour emettre un jugement de "Salomon" il devient la risée du pays et détériore infailliblement
l'autorité de l'Etat.


Peut-être qu'un jour, il faut espérer rapidement, il ouvrira les yeux et se reprendra à moins que ce ne soit : chasser le naturel il ......

Jean Pelletier 23/10/2013 09:54



moi qui fait partie sans aucun doute du dernier "carré" .... je commence à ne plus y croire, chaque jour amène sa peine, mais Hollande est de loin le seul responsable, le PS est sans gouvernance
sans cap depuis trop longtemps.


Bien à vous


PS : j'aime vous lire sur mon blog, cela me rappelle mon village...



christian 20/10/2013 12:40


Je crois qu'on cherche surtout désepérement un premier ministre ! Que vient faire le Président de la république dans une affaire certes émouvante, mais tout à fait mineure. L'attelage est tout à
fait bancal. Le Président est obligé de perdre la face, c'est complètement incongru... Si la gauche perd le pouvoir, ce ne sera pas à cause des grands problèmes, relativement bien gérés, mais
surtout à cause: 1/ de sa majorité qui ne possède pas l'instinct grégaire de la droite pour conserver le pouvoir 2/ d'âneries de ce style dont l'impact est disporportionné par rapport à la
réalité

Jean Pelletier 23/10/2013 09:52



La gauche sociale démocrate se sont orpheline ces temps ci on regrette l'époque des Rocard ou des Delors, là cela avait vraiment de la gueule...



Marie 20/10/2013 12:40


Bonjour à vous ,


Votre textze est très réaliste, hélas .....


J'avoue avoir peur pour la France, car je ne vois pas d'issues  ..... 


Politiquement prlant, que pourrait-il se passer ?? Que peut-il se passer ?? En France, plus grand monde croit en lui .... à l'étranger, nous devenons lentement, mais sûrement la risée du monde
....


Je n'aurai jamais pensé qu'en votant François Hollande, nous allions vivre un tel désastre politique .....


Il doit se ressaisir ??? Mais en est-il seulement capable ???


Cordialement, 


Marie

Jean Pelletier 23/10/2013 09:50



Marie,


 


Nous qui sommes le prè carré avons un doute.... cela pose inédniablement un problème, où sont les grandes voix les Rocard, les Delors....



Présentation

  • : Le blog de Jean pelletier
  • Le blog de Jean pelletier
  • : Pour suivre l'actualité politique, la défense de la propriété intellectuelle et suivre quelques conseils en gastronomie et en histoire
  • Contact

L'auteur

  • Jean Pelletier
  • Né en 1952, ancien élève de l’Institut d’études politique de Paris et titulaire d’une Maîtrise de Lettres , j'ai   été Directeur des Relations Extérieures de l’ADAMI et professeur associé à l'université d'Evry . Je suis aujourd'hui à la retraite et je continue à enseigner. Ce blog est né d'une passion celle de l'écriture, liée à mon insatiable curiosité., d'où la diversité des rubriques.
Vous pouvez vous abonner à ce blog ou me suivre sur ma page facebook  et mon compte twitter
https://www.facebook.com/jean.pelletier
77https://twitter.com/jmpelletier
Bonne lecture.
  • Né en 1952, ancien élève de l’Institut d’études politique de Paris et titulaire d’une Maîtrise de Lettres , j'ai été Directeur des Relations Extérieures de l’ADAMI et professeur associé à l'université d'Evry . Je suis aujourd'hui à la retraite et je continue à enseigner. Ce blog est né d'une passion celle de l'écriture, liée à mon insatiable curiosité., d'où la diversité des rubriques. Vous pouvez vous abonner à ce blog ou me suivre sur ma page facebook et mon compte twitter https://www.facebook.com/jean.pelletier 77https://twitter.com/jmpelletier Bonne lecture.

Version anglaise

<a href= »http://fp.reverso.net/jmpelletier52-over-blog/4946/en/index.html« ><img src= »http://flavius.reverso.net/img/languages/code.png«  style= »float:left; padding-right:8px; » title= « anglais«  height= »15px ; » alt= »Reverso Localize » /></a>

Recherche