Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juin 2013 1 17 /06 /juin /2013 11:48

Ce n’est pas tout à fait une surprise, le candidat du parti socialiste Bernard Barrat a été éliminé dès le 1er tour, laissant en liste pour le second tour le candidat de l’UMP et celui du Front National arrivé en seconde position. C’est la 8ième élection partielle que perd le gouvernement, confirmant la règle … mais qui s’applique un peu plus sévèrement pour un parti Socialiste au plus bas dans les sondages et confronté à une crise sans précédent. La « trahison » politique de Jérôme Cahuzac, député sortant n’a pas arrangé les choses.

Ainsi une fois de plus, le Front National sort renforcé de cette élection, son candidat Etienne Bousquet Cassagne lui fait gagner plus de 14 000 voix par rapport à juin 2012. Il est le seul à gagner des voix dans un contexte où le taux de participation a été encore plus faible, 54 % contre 35,86 % en juin dernier. La dernière expérience dans le département de l’Oise où le Front national, dans un duel avec l’UMP, a raté l’élection de seulement 800 voix, aurait dû amener l’ensemble de la gauche à s’organiser.

Oui, on peut toujours tout mettre sur le dos du gouvernement pour expliquer cette gifle électorale. Pour autant remarquons que si l’on additionne les voix PS et Verts(EELV) du 1er tour cela donne : 24, 69% + 2,78 %, soit 27,47%.

Ce total est à rapprocher du score de l’UMP 28,71% et surtout du FN : 26,04%. Ainsi EELV pour ce score dérisoire a préféré l’élimination du Parti Socialiste et donner l’avantage au FN ! Quelle responsabilité, comment un parti gouvernemental peut-il ainsi se comporter ? Le risque d’une poussée de plus en plus grave de l’extrême droite en France est réel, qui pourrait le nier ? Faut-il pour cela juste en incriminer la politique trop à droite du gouvernement et s’en laver les mains ? Les Verts auront, à ce rythme-là des comptes à rendre, pas seulement aux socialistes, mais à tous les républicains de ce pays.

Enfin si on y ajoute le résultat du candidat du Front de Gauche, on arrive à 27,47%+5,08% = 32,55%, soit largement plus que le candidat de l’UMP : 28,71% ! Les commentaires ce matin seraient tout autre… dans le Front de Gauche il y a le Parti Communiste qui doit aux socialistes nombres d’élus…

SI chacun doit assumer ses responsabilités, le Parti Socialiste en premier, comme le tweete Bruno Le Roux, président du groupe PS à l’Assemblée, participer activement à l’élimination du candidat socialiste, pour lui substituer celui du FN prête à réflexions…

A quel moment, l’ensemble des composantes de la gauche va-t-elle se comporter en « adulte responsable » ? Faudra-t-il revoir se jouer les pires moments de notre histoire … pour qu’un sursaut revienne ?

Pour tous ces français qui votent FN, en se disant on a tout essayé et l’UMPS on n’en veut plus, tentons le FN… rappelons-leur, que l’extrême droite a déjà été au pouvoir en France, c’était le régime de Vichy sous le commandement du Maréchal Pétain. Est-ce bien cela qu’ils veulent ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Pelletier - dans politique
commenter cet article

commentaires

christian 17/06/2013 14:51


Il y a toujours plusieurs lectures dans ce genre de scrutin, si la claque reçue par la gauche était prévisible, les divisions se chargeant d'amplifier la débacle... L'échec de l'UMP me parait
tout aussi flagrant ! Et ça aussi c'est très grave, ça veut dire clairement que la droite républicaine a désormais un besoin impératif du FN pour gagner. Reportons ça à l'échelle nationale, nous
sommes effectivement très très mal ...

Jean Pelletier 17/06/2013 17:41


la mauvaise pente...


Présentation

  • : Le blog de Jean pelletier
  • Le blog de Jean pelletier
  • : Pour suivre l'actualité politique, la défense de la propriété intellectuelle et suivre quelques conseils en gastronomie et en histoire
  • Contact

L'auteur

  • Jean Pelletier
  • Né en 1952, ancien élève de l’Institut d’études politique de Paris et titulaire d’une Maîtrise de Lettres , j'ai   été Directeur des Relations Extérieures de l’ADAMI et professeur associé à l'université d'Evry . Je suis aujourd'hui à la retraite et je continue à enseigner. Ce blog est né d'une passion celle de l'écriture, liée à mon insatiable curiosité., d'où la diversité des rubriques.
Vous pouvez vous abonner à ce blog ou me suivre sur ma page facebook  et mon compte twitter
https://www.facebook.com/jean.pelletier
77https://twitter.com/jmpelletier
Bonne lecture.
  • Né en 1952, ancien élève de l’Institut d’études politique de Paris et titulaire d’une Maîtrise de Lettres , j'ai été Directeur des Relations Extérieures de l’ADAMI et professeur associé à l'université d'Evry . Je suis aujourd'hui à la retraite et je continue à enseigner. Ce blog est né d'une passion celle de l'écriture, liée à mon insatiable curiosité., d'où la diversité des rubriques. Vous pouvez vous abonner à ce blog ou me suivre sur ma page facebook et mon compte twitter https://www.facebook.com/jean.pelletier 77https://twitter.com/jmpelletier Bonne lecture.

Version anglaise

<a href= »http://fp.reverso.net/jmpelletier52-over-blog/4946/en/index.html« ><img src= »http://flavius.reverso.net/img/languages/code.png«  style= »float:left; padding-right:8px; » title= « anglais«  height= »15px ; » alt= »Reverso Localize » /></a>

Recherche