Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 décembre 2011 2 06 /12 /décembre /2011 13:36

A l’heure où toute l’Europe bascule dans les plans de rigueur et que la France se fait rattraper progressivement par la l’heure de vérité, il est un dossier qui mérite toute notre attention : celui de l’avion Rafale.

Voilà un avion, tel le Concorde, qui malgré ses performances ne sera jamais exporté.

Les Ministres s’étaient succédé pour évoquer des projets de commandes :

-         Le Brésil qui s’était engagé à commander 36 Rafales s’est désisté au profit du concurrent américain,

-         le refus des Pays-Bas en 2001,

-         celui de la Corée du sud en 2002,

-         de Singapour en 2005,

-         du Maroc en 2007,

-         la Suisse devait remplacer ses vieux F5 Tiger, au nombre de 22, le Rafale fût sur les rangs, mais la Confédération helvétique pour des raisons budgétaire a opté pour le concurrent suédois cette fois ci.

La liste est étonnamment longue avec à la clef un résultat nul, il reste  de vague contact en cours avec les indiens.

On peut s’interroger, que ce soit le constructeur Dassault Aviation ou le gouvernement français, ils ne sont pas donner les moyens de positionner correctement le Rafale face à sa concurrence : leF18 américain, le Gripen suédois de Saab et surtout l’Eurofighter anglo-germanio-italo-espagnol.

L’absence de vision et surtout de politique communautaire en matière d’aviation militaire a laissé la part belle aux américains.

Comment survit Dassault Aviation ? Grâce aux commandes de l’armée française 180 avions d’ici à 2021. Cela représente un budget de 40,6 milliards d’euros garanti sans appel d’offre international à l’avionneur français. Budget financé aux trois quart par des fonds public.

Drôle de manière de gérer l’argent public…. Des appels d’offre internationaux mettant en œuvre la concurrence permettrait sans aucun doute de faire faire des économies substantielles à l’armée française.

Le maintien d’une filière française dans les conditions actuelles pèse sur le budget de l’état et alourdit la dette.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean pelletier - dans politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Jean pelletier
  • Le blog de Jean pelletier
  • : Pour suivre l'actualité politique, la défense de la propriété intellectuelle et suivre quelques conseils en gastronomie et en histoire
  • Contact

L'auteur

  • Jean Pelletier
  • Né en 1952, ancien élève de l’Institut d’études politique de Paris et titulaire d’une Maîtrise de Lettres , j'ai   été Directeur des Relations Extérieures de l’ADAMI et professeur associé à l'université d'Evry . Je suis aujourd'hui à la retraite et je continue à enseigner. Ce blog est né d'une passion celle de l'écriture, liée à mon insatiable curiosité., d'où la diversité des rubriques.
Vous pouvez vous abonner à ce blog ou me suivre sur ma page facebook  et mon compte twitter
https://www.facebook.com/jean.pelletier
77https://twitter.com/jmpelletier
Bonne lecture.
  • Né en 1952, ancien élève de l’Institut d’études politique de Paris et titulaire d’une Maîtrise de Lettres , j'ai été Directeur des Relations Extérieures de l’ADAMI et professeur associé à l'université d'Evry . Je suis aujourd'hui à la retraite et je continue à enseigner. Ce blog est né d'une passion celle de l'écriture, liée à mon insatiable curiosité., d'où la diversité des rubriques. Vous pouvez vous abonner à ce blog ou me suivre sur ma page facebook et mon compte twitter https://www.facebook.com/jean.pelletier 77https://twitter.com/jmpelletier Bonne lecture.

Version anglaise

<a href= »http://fp.reverso.net/jmpelletier52-over-blog/4946/en/index.html« ><img src= »http://flavius.reverso.net/img/languages/code.png«  style= »float:left; padding-right:8px; » title= « anglais«  height= »15px ; » alt= »Reverso Localize » /></a>

Recherche