Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 janvier 2014 6 18 /01 /janvier /2014 17:20

ministe-re-du-temps-libre.jpgLe « Temps libre » a fait partie des différentes innovations gouvernementales testées au cours des ces vingt cinq dernières années au même titre que  « les risques majeurs » (Haroun Tazieff), « la solidarité nationale » (Nicole Questiaux), « les Droits de la femme »  (Yvette Roudy ), « le droit des victimes » (Nicole Guedj).,  « la politique de la ville et l’égalité des chances » ( Fadela AMARA).

A chaque fois  ce sont des questions essentielles qui ont été ainsi mis en avant avec à chaque fois de fortes personnalités mais qui ont toutes connues de profondes déconvenues dans leur mission ministérielles.  Comme si le fait de mettre en avant un problème de société par le biais direct du gouvernement ne pouvait qu’échouer…

 

En 1981 la gauche  au pouvoir met en avant « la décentralisation » et « le Temps libre ». C’est la première fois depuis 1947 que les communistes participent à un gouvernement.

Le ministère du Temps libre fit partie des innovations du Premier gouvernement de Pierre Mauroy (1981 -1983), entérinant en cela la volonté du Président de la République François Mitterrand.

Les années 1930, Léo Lagrange et le Front populaire seront les sources d’inspiration de ce « Temps Libre ».

André Henry sera ce ministre du Temps libre. Né en 1934 dans les Vosges il est entré à l’école normale d’instituer de Mirecourt en 1951, il rejoint le SNI, dont il devient le secrétaire permanent en 1969. En 1974 il est nommé à la tête de la FEN, en remplacement de James Marengè. C’est donc à un ancien instituteur, proche des œuvres laïques périscolaire qu’est confié cette mission de « de conduire par l'éducation populaire, une action de promotion du loisir vrai et créateur et de maîtrise de son temps ».

Ce nouveau ministère prend directement la responsabilité des administrations du tourisme de la jeunesse et des sports auquel fut adjoint une nouvelle direction « du loisir social, de l’éducation populaire et des activités de pleine nature ».

Soumis à la fois à l’improvisation qui présidait à l’installation du nouveau pouvoir, mais en même temps issu de toute une  réflexion menée préalablement par la gauche ce Ministère au nom étrange a tenté de faire bouger « les choses » dans le domaine du loisir social et créateur de liberté.

Son organisation tricéphale (André Henry , Edwige Avice, sa ministre déléguée à la Jeunesse et aux Sports et Francois Abadie son secrétaire au tourisme) n’a pas facilité sa mise en place et son organisation.

Toute fois en échos permanent à l’action de Léo Lagrange Andrè Henry a entrepris de mobiliser son administration au service d’un idéal qui très vite s’est heurté à une quadruple difficulté : des médias hostiles et sarcastiques à l’appellation du Temps libre,  une organisation administrative peu favorable à l’innovation, des associations méfiantes et des réalités économiques qui prirent rapidement le dessus à toute considération sociale.

C’est ainsi que les grandes espérances soulevées par ce nouveau ministère  et les trop nombreuses questions qu’il posait  prirent fin en avril 1983 en même temps que le Ministère du temps Libre.

Il reste néanmoins de cette période, outre le foisonnement de questions et d’interpellations qui ne purent trouver de réponses satisfaisantes. la création du chèque-vacances dont bénéficie aujourd’hui plus de cinq millions et demi de Français.

L'Agence Nationale pour le Chèque Vacances (ANCV) a été créée par ordonnance le 26 mars 1982. Le chèque-vacances est ainsi né. Il prend la forme d'un petit rectangle de papier et porte en filigrane le portrait de Léo Lagrange..

Sur la photo, autour d'André Henry (de la gauche vers la droite) : Michel Roland Charvot, Jean Pelletier, Marie-Claire Cavatini, Max Salomon, Catherine Dany-Mercier, Henry Alexandre


Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Pelletier - dans politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Jean pelletier
  • Le blog de Jean pelletier
  • : Pour suivre l'actualité politique, la défense de la propriété intellectuelle et suivre quelques conseils en gastronomie et en histoire
  • Contact

L'auteur

  • Jean Pelletier
  • Né en 1952, ancien élève de l’Institut d’études politique de Paris et titulaire d’une Maîtrise de Lettres , j'ai   été Directeur des Relations Extérieures de l’ADAMI et professeur associé à l'université d'Evry . Je suis aujourd'hui à la retraite et je continue à enseigner. Ce blog est né d'une passion celle de l'écriture, liée à mon insatiable curiosité., d'où la diversité des rubriques.
Vous pouvez vous abonner à ce blog ou me suivre sur ma page facebook  et mon compte twitter
https://www.facebook.com/jean.pelletier
77https://twitter.com/jmpelletier
Bonne lecture.
  • Né en 1952, ancien élève de l’Institut d’études politique de Paris et titulaire d’une Maîtrise de Lettres , j'ai été Directeur des Relations Extérieures de l’ADAMI et professeur associé à l'université d'Evry . Je suis aujourd'hui à la retraite et je continue à enseigner. Ce blog est né d'une passion celle de l'écriture, liée à mon insatiable curiosité., d'où la diversité des rubriques. Vous pouvez vous abonner à ce blog ou me suivre sur ma page facebook et mon compte twitter https://www.facebook.com/jean.pelletier 77https://twitter.com/jmpelletier Bonne lecture.

Version anglaise

<a href= »http://fp.reverso.net/jmpelletier52-over-blog/4946/en/index.html« ><img src= »http://flavius.reverso.net/img/languages/code.png«  style= »float:left; padding-right:8px; » title= « anglais«  height= »15px ; » alt= »Reverso Localize » /></a>

Recherche