Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mars 2013 3 06 /03 /mars /2013 13:10

Futur.jpgEt si la France innovait ? Et si les entreprises française, misant sur la Recherche et le développement (R&D) prenait pied dans les économies du futur en inventant de nouveaux objets ? Face à une France qui se défait, il y a peut être aussi une autre France qui se construit et prépare l’avenir.

 

En 2012 ce sont 266 usines qui ont fermées leurs portes, soit + 42% en un an. Elles font l’actualité, car elles sont à chaque fois porteuses de facteurs humains. Les emplois supprimés entrainent en cascades la suppression d’autres emplois etc… le stress et la peur envahissent nécessairement les esprits. Pourtant est-ce la fin ? Non, il faut donner la parole à tous ceux qui inventent les usines de demain. Les nouvelles technologies sont un terrain de jeu et d’innovation pour les entrepreneurs français aussi ! A l’ère du numérique et d’internet, les entrepreneurs français travaillent à conquérir de nouveaux marchés. Les objets intelligents sont leur ligne d’horizon.

 

C’est au Consumer Electronic Show (CES) 2013 qu’il faut aller voir… Cette grande messe mondiale de l’électronique grand public a honoré trois années de suite La société française Withings pour sa balance connectée et la société Netatmo pour sa station météo connectée à un Iphone. Ces sociétés exportent outre atlantique. Dans les magasins Apple sur les douze objets connectés les plus vendus, cinq sont français : le tensiomètre de Withings (3e), le Drone de Parrot (5e), le tensiomètre de Magnien (7e position), la balance de Withings (9e) et l’outil de surveillance vidéo des nourrissons du même Withings (12e).

 

Futur1.jpgD’un coté, les sociétés Thomson et Alcatel sont en pleine déroute, de l’autre côté émergent de nouvelles sociétés connectées à l’air du temps. L’industrie textile française en déroute elle aussi voit apparaitre de nouvelles perspectives. Smart Sensing redonne au tissu de la valeur ajoutée avec les fibres connectées. Elle le fait en partenariat avec Eolane pour les microprocesseurs, Payen pour le textile, Lafuma et Cyclelab pour la distribution. 1er mondiale, les joueurs de rugby du stade toulousain seront les cobayes très prochainement équipés de maillots qui livreront en temps réel le niveau d’hydratation, le positionnement sur le terrain, l’accélération des joueurs.

 

Ces entreprises innovent et jouent l’exportation en même temps. Le secteur de l’e-santé est tout aussi actif, avec Medical Box c’est un pacemaker prothèse cardiaque commandée de l’extérieur. Le secteur du photovoltaïque n’est pas à la traine, c’est dans les usines de Combrée dans les Pays-de-Loire que se fabriquent des modèles à haut rendement. Il existe une tablette numérique française (dédiés à la cuisine ) Oooq, sa fabrication a été rapatriée de Chine en France chez Eolane même.

 

La numérisation des données est un champ particulier d’investigation. La société Essilor, pour la fabrication de ses verres progressifs a mis au point des calculateurs gérant 1 200 paramètres. L’impression en 3D n’est pas en reste, la société Sculpteo, basée à Arreau dans les Hautes Pyrénées offre aux possesseurs de Smartphone la possibilité de créer et commander leur coque (prix de l’innovation du CES 2013)

 

Bien d’autres sont déjà en piste pour contribuer à la création du monde de demain. Les objets y sont intelligents et connectés et offrent des services nouveaux. L’électroménager n’est pas en reste, en laboratoire, la société Seb ne laisse pas le champ libre à LG, Samsung  ou Siemens, elle prépare avec « Open food System » la cuisine de demain.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Pelletier - dans économie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Jean pelletier
  • Le blog de Jean pelletier
  • : Pour suivre l'actualité politique, la défense de la propriété intellectuelle et suivre quelques conseils en gastronomie et en histoire
  • Contact

L'auteur

  • Jean Pelletier
  • Né en 1952, ancien élève de l’Institut d’études politique de Paris et titulaire d’une Maîtrise de Lettres , j'ai   été Directeur des Relations Extérieures de l’ADAMI et professeur associé à l'université d'Evry . Je suis aujourd'hui à la retraite et je continue à enseigner. Ce blog est né d'une passion celle de l'écriture, liée à mon insatiable curiosité., d'où la diversité des rubriques.
Vous pouvez vous abonner à ce blog ou me suivre sur ma page facebook  et mon compte twitter
https://www.facebook.com/jean.pelletier
77https://twitter.com/jmpelletier
Bonne lecture.
  • Né en 1952, ancien élève de l’Institut d’études politique de Paris et titulaire d’une Maîtrise de Lettres , j'ai été Directeur des Relations Extérieures de l’ADAMI et professeur associé à l'université d'Evry . Je suis aujourd'hui à la retraite et je continue à enseigner. Ce blog est né d'une passion celle de l'écriture, liée à mon insatiable curiosité., d'où la diversité des rubriques. Vous pouvez vous abonner à ce blog ou me suivre sur ma page facebook et mon compte twitter https://www.facebook.com/jean.pelletier 77https://twitter.com/jmpelletier Bonne lecture.

Version anglaise

<a href= »http://fp.reverso.net/jmpelletier52-over-blog/4946/en/index.html« ><img src= »http://flavius.reverso.net/img/languages/code.png«  style= »float:left; padding-right:8px; » title= « anglais«  height= »15px ; » alt= »Reverso Localize » /></a>

Recherche