Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mars 2013 7 03 /03 /mars /2013 12:12

imgres-copie-1.jpegAgé de 99 ans, il a disparu cette semaine dans une étonnante discrétion des médias, tout occupés à commenter la non moins célèbre disparition de Stéphane Hessel. Né le 13 février 1914 à Agen, il s’est éteint à Paris le 27 février. Pourtant Henri Caillavet a été  un serviteur de la république exemplaire et son activité parlementaire a largement contribué à l’évolution de notre cadre sociétal.

 

Homme du siècle dernier, il avait su encore franchir le nouveau siècle. Et cette modernité là, doublée d’une vigueur exceptionnelle, c’est ce qui caractérise l’action de toute sa vie. Vieux, exceptionnellement vieux, il était aux yeux de beaucoup éternellement jeune. Humaniste convaincu, franc maçon reconnu il abordait tous les problèmes de société avec courage et réformisme.

 

C’est à l’âge de 32 ans, 2 juin 1946 qu’il se fait élire à la seconde constituante comme député du Lot et Garonne. Il a exercé 38 années de mandats électoraux comme député ou comme sénateur. Il devient avocat et réfute la politique du maréchal Pétain, ce qui lui vaut son arrestation et son internement le 28 octobre 1940. Faute de preuves, il sera relâché.

 

Il a été résistant, « passeurs d’armes » pour les républicains espagnol, et interné par les allemands. Initié à la maçonnerie il sera un redoutable procureur, dans ce cénacle particulier, pour traquer les anciens porteurs de la francisque.

 

Législateur, il sera sous la IVème république, un député hyper actif  31 textes seront proposés par ce député hors pair. C’est sous cette république là qu’il fera ses armes et que va naître le parlementaire, dont les exposés des motifs sous la Vème république deviendront une véritable légende.

 

C’est, en effet la Vème république qui va lui offrir le cadre de son action exceptionnelle envers les problèmes de société les plus important de ces 50 dernières années : L’avortement, les régimes matrimoniaux, le droit de mourir dans la dignité, les greffes d’organes. Ce « jeune homme » d’esprit n’hésitait pas à s’emparer des causes les plus embarrassantes : l’homosexualité et le transsexualisme.

L’informatique sera aussi l’un de  es terrains de jeu, il contribuera à la mise en place de la Commission nationale informatique et liberté. Il sera un participant actif du think tank Réseau Voltaire.

 

Bref il sera un infatigable globe trotter des sujets de société avec une bienveillance qui le caractérisait, sur le devenir de l’humanité.

Athée et rationaliste, tel était sa carte de visite, maçon discret il était une des personnalités les plus importante du Grand Orient de France (33e degré). Radical de gauche, il est resté de « gauche » toute sa vie, tout en se faisant respecté au sénat aussi bien par les communistes que les gaullistes.

C’était un orateur de talent, émouvant, précis, parlant sans note il captivait son auditoire. Rapporteur au sénat de la loi Veil, il fait voter sa propre loi, la loi Caillavet sur les greffes d’organes.

Il est l’homme de « l’intérêt général », mesuré, patient à l’extrême, courtois, brillant, respecté des services du Palais du Luxembourg, il méritait l’admiration et le respect que la société lui portait.

 

On aurait aimé que la République, qu’il avait tant aimée, eût été un peu plus courtoise à son égard au moment de son départ pour l’Orient éternel.

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Pelletier - dans politique
commenter cet article

commentaires

christian 03/03/2013 13:39


Un vrai maçon, au milieu de beucoup "frelatés"... Respect !

Jean Pelletier 03/03/2013 16:59



oui il y en a peu de ctte trempe, hélas



Présentation

  • : Le blog de Jean pelletier
  • Le blog de Jean pelletier
  • : Pour suivre l'actualité politique, la défense de la propriété intellectuelle et suivre quelques conseils en gastronomie et en histoire
  • Contact

L'auteur

  • Jean Pelletier
  • Né en 1952, ancien élève de l’Institut d’études politique de Paris et titulaire d’une Maîtrise de Lettres , j'ai   été Directeur des Relations Extérieures de l’ADAMI et professeur associé à l'université d'Evry . Je suis aujourd'hui à la retraite et je continue à enseigner. Ce blog est né d'une passion celle de l'écriture, liée à mon insatiable curiosité., d'où la diversité des rubriques.
Vous pouvez vous abonner à ce blog ou me suivre sur ma page facebook  et mon compte twitter
https://www.facebook.com/jean.pelletier
77https://twitter.com/jmpelletier
Bonne lecture.
  • Né en 1952, ancien élève de l’Institut d’études politique de Paris et titulaire d’une Maîtrise de Lettres , j'ai été Directeur des Relations Extérieures de l’ADAMI et professeur associé à l'université d'Evry . Je suis aujourd'hui à la retraite et je continue à enseigner. Ce blog est né d'une passion celle de l'écriture, liée à mon insatiable curiosité., d'où la diversité des rubriques. Vous pouvez vous abonner à ce blog ou me suivre sur ma page facebook et mon compte twitter https://www.facebook.com/jean.pelletier 77https://twitter.com/jmpelletier Bonne lecture.

Version anglaise

<a href= »http://fp.reverso.net/jmpelletier52-over-blog/4946/en/index.html« ><img src= »http://flavius.reverso.net/img/languages/code.png«  style= »float:left; padding-right:8px; » title= « anglais«  height= »15px ; » alt= »Reverso Localize » /></a>

Recherche