Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 décembre 2012 6 29 /12 /décembre /2012 12:28

Photo-448.jpgLa Chine est un sujet d’inquiétude et de perplexité pour la plupart des observateurs. C’est un pays de contrastes pour qui le visite…son incroyable énergie à tirer les populations rurales vers le milieu urbain symbolise son insolent taux de croissance. Ils apprennent vite par l’espionnage et de plus en plus avec le transfert de technologies. Mais plusieurs menaces rôdent, pas seulement les grèves et les mouvements sociaux, mais la finance elle-même.

 

 

Le gouvernement chinois siffle la fin de la récréation.

L’information vient directement du gouvernement et plus précisément du vice-ministre des finances Li Yong. Ce dernier a déclaré le 26 décembre 2012: «.Il y a de grands risques potentiels, en particulier dans les prêts accordés au secteur immobilier ainsi que dans la durée moyenne des prêts accordés aux pouvoirs locaux". Traduction : afin de financer leur croissance, le gouvernement chinois a ouvert en grand les vannes des prêts bancaires. La qualité de ces prêts est tout aussi suspect que les subprimes américains ; rappelons que ceux-ci, à savoir des prêts hypothécaires à risques (subprime mortgage), ont causé le terrible krach de l’automne 2008, dont nous subissons encore les contre coups.

 

Les prêts bancaires se sont envolés menaçant toute l’économie.

Ces prêts accordés par les banques ont terriblement augmenté : de 505,2 milliard de yuans en octobre (62,5 milliards d’euros), ils sont passés à 522,9 milliards de yuans (64,7 milliards d’euros), ceci en vue de soutenir l’activité économique, donc la croissance. Si entre 2000 et 2008, 1,5 dollar de crédit engendrait 1 dollar de PIB supplémentaire, en 1998 force est de constater que la masse totale des crédits distribuée à dépassé le PIB de la Chine. En 2008 ces crédits représentaient 125%du PIB. Le gouvernement chinois va droit vers les 200% du japon en 1990 qui a provoqué la grande crise que l’on connait et plus de 10 années de dépression économique.

Aujourd’hui la chine en est à un ratio encore plus inquiétant pour 1 dollar de PIB supplémentaire elle met au pot 7 dollars de crédit !

 

Le moteur de la croissance chinoise menacé d’une panne sèche.

Par ailleurs les inégalités se creusent et la pauvreté est loin d’avoir disparue, si la famine a, elle, été éradiquée. La pollution a pris un tour dantesque, il faut voir l’état de Pékin certains matins, le « frog » est si épais qu’il empêche le décollage des avions. Tout s’accumule : les matières premières épuisées, la montée des troubles sociaux et maintenant le « risque bancaire » avec les créances douteuses.

La croissance économique va encore ralentir aux dires de Li Yong, l’économie chinoise est devenue très dépendante de l’économie internationale, le ralentissement de cette dernier impacte directement ses résultats. La consommation intérieure chinoise fléchit aussi depuis plusieurs mois.

 

La crise du crédit et le ralentissement de la croissance sont deux indicateurs qui menacent directement le pays. Si on analyse l’évolution du taux de croissance de la chine en 2012 cela donne un taux de 8,1% au 1er trimestre, de 7,8% au second et 7,4 au troisième son plus bas niveau depuis 2009.

Un pays plein d’énergie qui a fournit ses quinze dernières années un effort de modernisation qu’aucun pays n’a jamais conduit en si peu de temps, mais un pays qui a un sérieux besoin de contrôler au plus juste les effets de sa croissance. Affaire à suivre très sérieusement….

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Pelletier - dans économie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Jean pelletier
  • Le blog de Jean pelletier
  • : Pour suivre l'actualité politique, la défense de la propriété intellectuelle et suivre quelques conseils en gastronomie et en histoire
  • Contact

L'auteur

  • Jean Pelletier
  • Né en 1952, ancien élève de l’Institut d’études politique de Paris et titulaire d’une Maîtrise de Lettres , j'ai   été Directeur des Relations Extérieures de l’ADAMI et professeur associé à l'université d'Evry . Je suis aujourd'hui à la retraite et je continue à enseigner. Ce blog est né d'une passion celle de l'écriture, liée à mon insatiable curiosité., d'où la diversité des rubriques.
Vous pouvez vous abonner à ce blog ou me suivre sur ma page facebook  et mon compte twitter
https://www.facebook.com/jean.pelletier
77https://twitter.com/jmpelletier
Bonne lecture.
  • Né en 1952, ancien élève de l’Institut d’études politique de Paris et titulaire d’une Maîtrise de Lettres , j'ai été Directeur des Relations Extérieures de l’ADAMI et professeur associé à l'université d'Evry . Je suis aujourd'hui à la retraite et je continue à enseigner. Ce blog est né d'une passion celle de l'écriture, liée à mon insatiable curiosité., d'où la diversité des rubriques. Vous pouvez vous abonner à ce blog ou me suivre sur ma page facebook et mon compte twitter https://www.facebook.com/jean.pelletier 77https://twitter.com/jmpelletier Bonne lecture.

Version anglaise

<a href= »http://fp.reverso.net/jmpelletier52-over-blog/4946/en/index.html« ><img src= »http://flavius.reverso.net/img/languages/code.png«  style= »float:left; padding-right:8px; » title= « anglais«  height= »15px ; » alt= »Reverso Localize » /></a>

Recherche