Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 décembre 2012 3 26 /12 /décembre /2012 14:16

Chine1.jpgAlors que la Chine a vu l’année dernière sa population urbaine dépasser pour la première fois sa population rurale, Pékin vient d’inaugurer la plus grande ligne à grande vitesse (TGV) au monde, à savoir 2 298 km reliant Pékin à Canton le jour même de l’anniversaire de Mao Zédong, figure tutélaire du pays.

 

Une Chine de plus en plus urbaine.

Symbole de sa croissance à deux chiffres la Chine a vu son taux d’urbanisation franchir symboliquement le seuil de 50 % en 2011. C’est une nouvelle Chine qui voit le jour, car cette urbanisation signifie un changement radical du mode vie structuré par une nouvelle organisation du travail. Le phénomène d’urbanisation massif tire la locomotive de la croissance et donc du développement. La valeur des terres s’est envolée au travers de ce processus. Ce sont les régions du centre et l’ouest du pays qui ont connu la spéculation foncière la plus élevée.

 

Un taux de natalité enfin maitrisé.

De 1,32 milliard d’habitants actuellement la population chinoise ne devrait pas dépasser les 1,5 milliard d’habitant en 2033 selon le Président de la commission d’état de la population et du planning familial. C’est la politique menée par cet organisme qui a permis d’assurer une telle maitrise du taux d’accroissement de la population. Par contre la population urbaine de 570 millions actuellement devrait s’accroître de 1 milliard (avec un transfert de 300 millions de paysans). L’espérance de vie d’un chinois est passée de 68 ans à 73 ans aujourd’hui. Ce qui rapproche encore plus la Chine du modèle occidental.

Aussi connaitra-t-elle un sérieux problème de vieillissement de sa population. Les plus de 65 ans représente aujourd’hui 8,1 % de la population, ce taux passera en 2020 à 11,2 % et en 2010 à 22 %.

L’espérance de vie augmente dans tous les pays du monde. Le Fonds des Nations unies pour la Population (UNFPA) a fait le constat que pays en voie de développement et pays développés connaissent le même phénomène. Dans son rapport intitulé : «Vieillir au vingt et unième siècle : une victoire et un défi », il constate que dans 33 pays, l’espérance de vie a dépassé les 80 ans, 5 années auparavant seuls 19 pays y arrivaient. Mais les défis à relever sont monstrueux, ainsi la Japon qui a déjà 30 % de sa population âgée connaitra un taux faramineux de 50 % en 2050 ! Aujourd’hui l’espérance de vie est de78 ans en moyenne dans les pays développés et 68 ans dans les pays en voie de développement. A terme, en 2050 la terre sera peuplée de deux milliards de personnes âgées !

 

La chine 1er puissance économique au monde.

On imagine aisément l’ampleur des défis à relever par le gouvernement chinois pour assumer dans la tranquillité sa propre mutation. Celle-ci ne sera pas sans conséquence pour le reste de la planète. Outre le fait qu’à échéance de 2016 la Chine deviendra la 1ère puissance économique au monde, dépassant les américains, et l’Union européenne, l’ampleur des échanges commerciaux et l’accroissement de la population deviendront les deux enjeux à négocier avec les chinois. La deuxième place selon l’OCDE reviendra alors à l’Inde à l’horizon 2060. C’est un autre monde, une autre géopolitique que connaitront alors nos enfants.

 

Une armée désormais menaçante pour les autres puissances régionales.

Et c’est sans compter la puissance militaire de la Chine tournée vers le Japon et la conquête de l’espace. Selon un bureau d’étude et de recherche américain (IHS) le budget de la défense chinois atteindra les 238,2 milliards de dollars en 2015. Chiffre à rapprocher selon la même étude des 232,5 milliards de dollars dépensés à ce même horizon par les douze autres plus grandes puissances de l’Asie-pacifique. Avec son programme de vol habité la chine a misé 2,4 milliards d’euros dans ce programme. Elle se prépare à envoyer le 1er chinois sur la lune, reprenant la course engagée il ya des décennies par les russes et les américains.

 

Un TGV au service de la croissance.

La Chine célèbre aujourd’hui même sa victoire technologique avec la ligne la plus longue au monde de TGV, la trajet entre Pékin et Canton (2 298 km) se fera en 8 heures (au lieu de 24 h) et coutera 685 yuans (105 euro) en 2d classe, 1 383 yuans en 1er classe et 2 972 yuans en salon VIP. C’est un désenclavement du centre du pays essentiel à l’essor de la Chine qui vient de se mettre en place.

Performance technologique ce train à grande vitesse roulera à 300 km/h (conçu pour aller jusqu’à 350 km/h), il traversera 35 grandes gares. Cet effort représente 70,1 milliards de yuans (8,5 milliards d’euros) d’investissement dans le ferroviaire (incluant le métro) rien que sur le mois de novembre de cette année et montera à 507 milliards de yuans pour l’année entière. Nul ne peut contester que cet investissement industriel pèsera tout autant sur le mode de vie des chinois que sur la croissance et le modèle de développement de la Chine.

Les louanges ne sont pourtant pas unanimes. Zhao Jian, professeur de gestion à l’université des transports de Pékin juge que le déficit induit par la mise en place de ces TGV n’agira pas sur la croissance, pour lui « des trains  de moins grande vitesse, roulant par exemple à 200 km/h ou à 180 km/h suffisent. Ils peuvent générer davantage de profits et nécessitent deux fois moins d’investissements. ». Il estime à 3 000 milliards l’endettement du ministère des chemins de fer en fin d’année qui va peser lourdement sur les comptes et les moyens de cette société.

 

Un autre monde se lève.

Le test grandeur nature se fera bientôt à l’occasion du Nouvel An lunaire chinois à la mi-février, celui-ci connait la plus grande transhumance humaine au monde, ce sont des centaines de chinois qui se déplacent ainsi à travers le pays. Un monde nouveau se lève et frémit alors que nos propres nations s’endorment sur leur gloire passée, incapables de s’auto réformer et de prendre appui sur leur avances technologiques et humaine pour reprendre un nouveau souffle qui serait bien salutaire pour les générations à venir.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Pelletier - dans économie
commenter cet article

commentaires

christian 28/12/2012 11:32


Il y a très longtemps, un vieux monsieur avait l'habitude de me dire : " si tu savais combien celui qui est en face de toi à peur de toi, tu aurais moins peur de lui! " Je trouve que ce dicton
s'applique parfaitement à la situation. Je n'ai pas commenté les deux excellents papiers sur la Chine, un peu par devoir de réserve, mais surtout parce que la plate forme qu'ils représentent,
justifie bien plus qu'un simple commentaire. Notre société est pétrifiée et fait toutes les bêtises possibles sur ce sujet ( voir l'épisode récent nucléaire/EDF ) en ne tenant pas compte des
réalités et des erreurs passées. Lorsque je vois des dizaines de milliers d'étudiants chinois postuler à un seul poste de fonctionnaire ( c'est le cas des miens qui reçoivent leur Licence ce
Printemps ), je pense que nos jeunes européens devraient être un peu plus mordants et confiants en eux-mêmes.

Présentation

  • : Le blog de Jean pelletier
  • Le blog de Jean pelletier
  • : Pour suivre l'actualité politique, la défense de la propriété intellectuelle et suivre quelques conseils en gastronomie et en histoire
  • Contact

L'auteur

  • Jean Pelletier
  • Né en 1952, ancien élève de l’Institut d’études politique de Paris et titulaire d’une Maîtrise de Lettres , j'ai   été Directeur des Relations Extérieures de l’ADAMI et professeur associé à l'université d'Evry . Je suis aujourd'hui à la retraite et je continue à enseigner. Ce blog est né d'une passion celle de l'écriture, liée à mon insatiable curiosité., d'où la diversité des rubriques.
Vous pouvez vous abonner à ce blog ou me suivre sur ma page facebook  et mon compte twitter
https://www.facebook.com/jean.pelletier
77https://twitter.com/jmpelletier
Bonne lecture.
  • Né en 1952, ancien élève de l’Institut d’études politique de Paris et titulaire d’une Maîtrise de Lettres , j'ai été Directeur des Relations Extérieures de l’ADAMI et professeur associé à l'université d'Evry . Je suis aujourd'hui à la retraite et je continue à enseigner. Ce blog est né d'une passion celle de l'écriture, liée à mon insatiable curiosité., d'où la diversité des rubriques. Vous pouvez vous abonner à ce blog ou me suivre sur ma page facebook et mon compte twitter https://www.facebook.com/jean.pelletier 77https://twitter.com/jmpelletier Bonne lecture.

Version anglaise

<a href= »http://fp.reverso.net/jmpelletier52-over-blog/4946/en/index.html« ><img src= »http://flavius.reverso.net/img/languages/code.png«  style= »float:left; padding-right:8px; » title= « anglais«  height= »15px ; » alt= »Reverso Localize » /></a>

Recherche