Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 novembre 2011 3 23 /11 /novembre /2011 15:21

Mme Eva Joly s’était payée le culot d’apostropher le candidat du PS François Hollande sur le thème : si vous n’abandonnez pas la construction de  l’EPR à Flamanville, il n’y aura pas d’accord entre les Verts et le PS. Elle avait trouvé juste aussi de remettre gravement en cause les compétences de François Hollande en matière de politique énergétique, taguant les compétences corréziennes du candidat. Ainsi emprunta-t-elle le même discours que la droite sur « l’incompétence présumée de François Hollande ». Puis elle se mit au vert ….. avec comme consigne « un silence radio absolu» jusqu’à la réunion du comité fédéral des verts dimanche qui a entériné au final l’Accord PS/Les Verts.

Mais ce n’était qu’un début, elle enchaîna ensuite les déclarations à la télévision, sur les radios et dans la presse écrite où :

-         Elle critiqua sévèrement le parti socialiste sur ses positions défendues à l’occasion de la signature de l’accord : « La vérité, c'est que les amis de François Hollande se sont révélés archaïques face à la modernité de notre projet ».

-         Elle laissa entendre qu’elle pourrait ne pas appeler à voter François Hollande au second tour de l’élection présidentielle.

-         Sur ce Yannick Jadot, son porte parole annonçait qu’il démissionnait pour protester contre cette position d’attaque très offensive contre le parti socialiste.

-         Ensuite vint les déclarations de Daniel Cohn Bendit et Noël Mamère mettant en demeure Eva Joly de clarifier sa position

-         Au final, elle se fend d’un communiqué précisant qu’elle se désistera au second tour comme convenu.

Cette étrange manière de faire de la politique fit sortir Martine Aubry de sa torpeur post primaire pour demander à Cécile Duflot un recadrage immédiat.

Ce feuilleton de quelques jours jette un discrédit absolu sur la candidate des verts qui n’en avait pas besoin, plafonnant entre 3 et 5% dans les sondages.

Dans ce contexte on ne comprend pas bien, pourquoi le candidat François Hollande a voulu cet accord avec les verts. En leur concédant entre 30 et 60 circonscription selon l’ampleur du succès de la gauche aux législatives qui suivront la présidentielle, le candidat socialiste expose son futur gouvernement à l’accord des verts si le groupe socialiste n’obtient pas à lui seul la majorité. C’est beaucoup de tracas pour pas grand-chose.

Tant que le mode scrutin ne sera pas changé, et il ne peut pas l’être d’ici la prochaine élection, les verts n’ont aucune chance de décrocher ne serait ce qu’un siège.

Enfin on voit bien à Paris la situation que cet accord a engendrée en réservant quatre circonscriptions aux verts, entrainant la colère des députés mis sur la touche et des militants des circonscriptions concernées. D’ailleurs certains de ces parlementaires ont laissé entendre qu’il maintiendrait leur candidature. Je sais que dans ma circonscription la 10ième, si le député sortant Serge Blisko se représente, il a toutes les chances d’être élu.

Un conseil à François Hollande qu’il se concentre sur sa campagne et le dialogue qu’il doit engager de toute urgence avec les français qui n’ont que faire de ces « batifolages politico-médiatiques ». Un vrai projet qui leur parle de leur quotidien et leur avenir, voilà ce qui intéresse les français.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean pelletier - dans politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Jean pelletier
  • Le blog de Jean pelletier
  • : Pour suivre l'actualité politique, la défense de la propriété intellectuelle et suivre quelques conseils en gastronomie et en histoire
  • Contact

L'auteur

  • Jean Pelletier
  • Né en 1952, ancien élève de l’Institut d’études politique de Paris et titulaire d’une Maîtrise de Lettres , j'ai   été Directeur des Relations Extérieures de l’ADAMI et professeur associé à l'université d'Evry . Je suis aujourd'hui à la retraite et je continue à enseigner. Ce blog est né d'une passion celle de l'écriture, liée à mon insatiable curiosité., d'où la diversité des rubriques.
Vous pouvez vous abonner à ce blog ou me suivre sur ma page facebook  et mon compte twitter
https://www.facebook.com/jean.pelletier
77https://twitter.com/jmpelletier
Bonne lecture.
  • Né en 1952, ancien élève de l’Institut d’études politique de Paris et titulaire d’une Maîtrise de Lettres , j'ai été Directeur des Relations Extérieures de l’ADAMI et professeur associé à l'université d'Evry . Je suis aujourd'hui à la retraite et je continue à enseigner. Ce blog est né d'une passion celle de l'écriture, liée à mon insatiable curiosité., d'où la diversité des rubriques. Vous pouvez vous abonner à ce blog ou me suivre sur ma page facebook et mon compte twitter https://www.facebook.com/jean.pelletier 77https://twitter.com/jmpelletier Bonne lecture.

Version anglaise

<a href= »http://fp.reverso.net/jmpelletier52-over-blog/4946/en/index.html« ><img src= »http://flavius.reverso.net/img/languages/code.png«  style= »float:left; padding-right:8px; » title= « anglais«  height= »15px ; » alt= »Reverso Localize » /></a>

Recherche