Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 septembre 2012 3 05 /09 /septembre /2012 15:04

Harry Eliott, né en 1882, mort à Villez-sous-Bailleul en 1959, passera l’essentiel de sa vie à s’identifier et à se faire reconnaitre comme anglais. Son nom est un pseudonyme anglicisé, son véritable état civil étant Charles Edmond Hermet. Illustrateur de très grand renom, il pratiqua aussi le dessin et l’aquarelle. Sa réputation porte notamment sur ses « pochoirs » à la manière très victorienne, illustrant des scènes de chasses à cour. Son travail s’inspire de celui de Randolph Caldecott et Cecil Aldin.

Ses débuts.

Ce n’est qu’en 1900 qu’il adoptera son pseudonyme, mais il s’initiera aux arts graphiques avec son père lui-même imprimeur lithographe. Ses premières œuvres signées H.E. portaient sur des scènes animalières, chevaux et chasses à courre. Son style était assez minimaliste et se prêtait particulièrement bien à l’édition de cartes postales. Il connait ainsi un certain succès. Ses cartes postales sont aujourd’hui recherchées par les collectionneurs.

Sa carrière.

C’est à partir de 1905 qu’il démarre une nouvelle carrière sous le nom d’Harry Elliot en répondant cette fois à des commandes particulières qui lui sont faites. Il devient un illustrateur de livres de renom tel «Croc Blanc» de Jack London, «David Copperfield» de Charles Dickens avec la société Hachette et bien d’autres encore. Il travaille aussi pour des couvertures de magazines : Le Chasseur Français, Nos loisirs, Mon journal  et le catalogue de Manufrance. A la demande d’armateurs il participe à la décoration de Transatlantiques, il travaille pour un fabriquant de cidre et collabore au salon de l’automobile en 1912 en éditant une série de cartes postales. L’étendue et la diversité de son activité est étonnante. Elle est le reflet de son aptitude à saisir tout ce qui est dans l’air du temps.

La chute.

Son talent est réel, il traduit avec beaucoup d’humour et de drôlerie les scènes de la vie courante. Son art est très recherché et aujourd’hui ses œuvres sont cotées. Malgré cette activité intense et des clients aussi divers et prestigieux, une réussite certaine, il perd peu à peu la vue et s’adonne à la boisson. Il meurt en 1959 ruiné.

Pour mieux mesurer l’étendue et la qualité de son travail la lecture de «Harry Eliott, le plus anglais des illustrateurs français» par Françoise Poulain et Maurice Delattre, édité chez Images de Beaumont (1994) s’impose.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Jean pelletier
  • Le blog de Jean pelletier
  • : Pour suivre l'actualité politique, la défense de la propriété intellectuelle et suivre quelques conseils en gastronomie et en histoire
  • Contact

L'auteur

  • Jean Pelletier
  • Né en 1952, ancien élève de l’Institut d’études politique de Paris et titulaire d’une Maîtrise de Lettres , j'ai   été Directeur des Relations Extérieures de l’ADAMI et professeur associé à l'université d'Evry . Je suis aujourd'hui à la retraite et je continue à enseigner. Ce blog est né d'une passion celle de l'écriture, liée à mon insatiable curiosité., d'où la diversité des rubriques.
Vous pouvez vous abonner à ce blog ou me suivre sur ma page facebook  et mon compte twitter
https://www.facebook.com/jean.pelletier
77https://twitter.com/jmpelletier
Bonne lecture.
  • Né en 1952, ancien élève de l’Institut d’études politique de Paris et titulaire d’une Maîtrise de Lettres , j'ai été Directeur des Relations Extérieures de l’ADAMI et professeur associé à l'université d'Evry . Je suis aujourd'hui à la retraite et je continue à enseigner. Ce blog est né d'une passion celle de l'écriture, liée à mon insatiable curiosité., d'où la diversité des rubriques. Vous pouvez vous abonner à ce blog ou me suivre sur ma page facebook et mon compte twitter https://www.facebook.com/jean.pelletier 77https://twitter.com/jmpelletier Bonne lecture.

Version anglaise

<a href= »http://fp.reverso.net/jmpelletier52-over-blog/4946/en/index.html« ><img src= »http://flavius.reverso.net/img/languages/code.png«  style= »float:left; padding-right:8px; » title= « anglais«  height= »15px ; » alt= »Reverso Localize » /></a>

Recherche