Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 octobre 2013 1 14 /10 /octobre /2013 12:50

morano-Bedos1.jpgAlors qu’à l’Assemblée Nationale, on sanctionne et condamne le député UMP coupable d’avoir couvert le discours de l’une de ses collègues EELV en imitant la caquètement de poules, Guy Bedos fait irruption dans le débat en traitant Nadine Morano de Conne… Faut-il le condamner et Nadine Morano est-elle dans son bon droit en déposant plainte contre l’humoriste ?

A cela, il faut encore ajouter l’inénarrable président de l’UMP qui demande au PS de condamner Guy Bedos. Rappelons les faits. C’est au cours de l’un de ses spectacles à Toul, la terre électorale de Nadine Morano, que l’humoriste s’est laissé aller à son penchant naturel, rabelaisien dans l’âme.

La provocation était facile : "Nadine Morano a été élue ici à Toul ? Vous l’avez échappé belle ! On m’avait promis qu’elle serait là… Quelle conne !" et un peu plus tard : «Qu'elle est vulgaire, mais qu'elle est conne..." puis lâchant son célèbre : « Ah, la salope..." »

L’humoriste attendait Nadine Morano en personne, cette dernière, prudente, s’est contentée d’envoyer une quinzaines de militants, bien à elle, pour perturber le spectacle de Bedos, lequel s’est empressé de leur rentrer dedans et d’en faire une partie de son one man show…

Ainsi, ce qui était une dérision, une apostrophe de la part d’un bouffon, devient grâce à l’interpellation de Jean-François Copé une affaire politique. Personnellement, je n’apprécie pas ce genre d’insulte à l’encontre d’une opposante politique, même si cette dernière par son attitude sans cesse provoquante, parfois à la limite de l’insulte, sur Twitter en particulier, incite à un retour de bâton.

Bref, on peut comprendre que Nadine Morano ne laisse pas passer le fait d’être publiquement outragé et traité de conne et de salope… On ne peut pas être vigilant à gauche sur les insultes et les calomnies, les attitudes machistes en particulier à l’assemblée et souscrire d’un seul coup à l’apostrophe de Guy Bedos, même s’il est de la famille.

Justement c’est peut être en famille que l’on peut remettre les pendules à l’heure sur ces sujets de respects et de règles de conduites. Je trouve le terme de « salope » particulièrement inapproprié de la part d’un artiste qui se classe à gauche. C’est bien vite oublier les valeurs que nous partageons avec d’autres, le respect d’autrui et plus spécifiquement à l’égard des femmes. Inutile de développer ici ce que le terme de « salope » peut avoir d’ignoble.

Nadine Morano est une personne « particulière » à droite, facile à caricaturer… en raison de son ton, de ses empressements… de son côté « nature »… On peut la condamner pour son attitude ambiguë à l’égard du Front national, mais la traiter de « salope », non…

Pour autant, je suis curieux de savoir quelle suite la justice pourra donner à la plaine de Mme Morano… il existe un droit à la caricature pour les artistes et les humoristes… Ce droit, en l’occurrence, me parait bien léger… car il n’y a pas grand-chose d’humoristique dans les propos de Guy Bedos.

Alors que la crise frappe chaque jour au cœur des français, que la pauvreté fait des ravages, il me semble que cette « histoire « ne mérite pas que les politiques en fassent un enjeu stratégique, ou alors c’est qu’ils n’ont pas grand-chose à dire…

Que Copé, suivi de Benoist Apparu et Valérie Pécresse en fasse un casus belli et interpelle Les responsables de la majorité socialiste et les femmes de gauche, cela frise l’irresponsabilité. L’UMP fait de l’humoriste  un haut représentant de la gauche française, alors qu’il n’est qu’un bouffon, ce qu’il revendique haut et fort.

Jusqu’à nouvel ordre Bedos n’est ni un élu de la république, ni « un dignitaire » de la rue de Solferino, l’UMP s’est bien laissé contaminer par l’esprit sarkozyste : confusion des genres, amalgames, politique people à tout crin.

Oui Nadine Morano a droit au respect, même si on peut la trouver « légère » et un peu « primaire » dans ses propos récurrents. Oui le bouffon du Roi dispose d’une forme d’immunité lui permettant de tout dire, le public appréciera. Pour ma part, juste cette partie-là du spectacle, m’insupporte.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Pelletier - dans politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Jean pelletier
  • Le blog de Jean pelletier
  • : Pour suivre l'actualité politique, la défense de la propriété intellectuelle et suivre quelques conseils en gastronomie et en histoire
  • Contact

L'auteur

  • Jean Pelletier
  • Né en 1952, ancien élève de l’Institut d’études politique de Paris et titulaire d’une Maîtrise de Lettres , j'ai   été Directeur des Relations Extérieures de l’ADAMI et professeur associé à l'université d'Evry . Je suis aujourd'hui à la retraite et je continue à enseigner. Ce blog est né d'une passion celle de l'écriture, liée à mon insatiable curiosité., d'où la diversité des rubriques.
Vous pouvez vous abonner à ce blog ou me suivre sur ma page facebook  et mon compte twitter
https://www.facebook.com/jean.pelletier
77https://twitter.com/jmpelletier
Bonne lecture.
  • Né en 1952, ancien élève de l’Institut d’études politique de Paris et titulaire d’une Maîtrise de Lettres , j'ai été Directeur des Relations Extérieures de l’ADAMI et professeur associé à l'université d'Evry . Je suis aujourd'hui à la retraite et je continue à enseigner. Ce blog est né d'une passion celle de l'écriture, liée à mon insatiable curiosité., d'où la diversité des rubriques. Vous pouvez vous abonner à ce blog ou me suivre sur ma page facebook et mon compte twitter https://www.facebook.com/jean.pelletier 77https://twitter.com/jmpelletier Bonne lecture.

Version anglaise

<a href= »http://fp.reverso.net/jmpelletier52-over-blog/4946/en/index.html« ><img src= »http://flavius.reverso.net/img/languages/code.png«  style= »float:left; padding-right:8px; » title= « anglais«  height= »15px ; » alt= »Reverso Localize » /></a>

Recherche