Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juin 2012 5 15 /06 /juin /2012 14:01

Francois Hollande 15-8d519Dimanche les français vont voter, espérons qu’ils seront un peu plus nombreux que dimanche dernier où l’abstention a battu tous les records. Les résultats du 1er tour et les sondages, circonscriptions après circonscriptions, laissent espérer cette fois une majorité absolue pour le Parti Socialiste.

 

Que n’a-t-on entendu sur cette victoire ! Que François Hollande mou et hésitant n’avait été choisi que par rejet de Nicolas Sarkozy et que ce résultat de 1er tour n’était en aucune manière ni une vague rose, ni un blanc seing pour le PS. Attendons dimanche, mais si les pronostics se révèlent justes, qui pourra nier que c’est bien le Parti Socialiste qui occupe principalement le cœur des français.

 

Les européennes, les municipales, les cantonales, les régionales, les sénatoriales, la présidentielle et les législatives, toutes ces élections n’ont qu’un seul vainqueur depuis 2007 : le Parti Socialiste. Comment envoyer un meilleur signal politique que celui là, aussi clair, aussi constant et aussi massif ?

 

Les Verts peuvent espérer un groupe à l’Assemblée (15 députés sont nécessaires), le Front de gauche sort lui perdant, les Radicaux de Gauche attendront peut être la barrière fatidique. Dans l’opposition l’UMP sortira « rincée » de cette élection, le Modem risque d’être rayé de la carte, le Nouveau Centre n’atteindra pas les 15 sièges et le Front National n’aura probablement que de 1 à 2 élus. Il n’y aura donc que peu de « groupes » à l’Assemblée nationale et c’est regrettable. La question d’abaisser encore à 12 voir à 10 le seuil se posera.

 

La seule incertitude est celle de savoir si la gauche aura assez de sièges avec le Sénat pour atteindre la majorité qualifiée des 3/5 afin d’engager des réformes constitutionnelles. Ce sera là la dernière grande nouveauté à conquérir pour la gauche. Mais espérons que les observateurs politiques accepteront de reconnaître et la victoire du PS et la constance avec laquelle les français lui font confiance depuis 2007.

 

Ce grand bonheur ne sera que de courte durée, car les vrais difficultés seront alors au rendez-vous et le Parti Socialiste aussi. François Hollande a peu promis, ce ne sera donc pas sur les promesses qu’il sera attendu mais sur la mission que les français lui ont confié de redresser les comptes de la France tout en préservant l’identité de son système de protection sociale. C’est dans cette phrase là que résident le défi et l’attente des français.

 

Il lui faudra outre réformer la fiscalité en la rendant plus juste, trouver le moyen de maintenir et d’améliorer les services publics, écoles en tête, mais aussi de « sauver » l’hôpital et les retraites, réformer l’état en l’allégeant, et peut être oser la grande réforme des collectivités locales : suppression des départements, création de 5 à 6 grandes régions et regroupement autoritaire des 36 697 communes. Bien sûr il lui faudra réindustrialiser la France et réduire significativement le chômage. Enfin il lui faudra contribuer à sauver l’Europe et l’Euro. C’est un président normal avec des supers pouvoirs de héros qu’il nous faut !

 

Bref il faut qu’il fasse tout ce que l’UMP a été incapable de faire toutes ces années durant aggravant même la situation quant aux déficits et au chômage. C’est beaucoup, c’est vaste, c’est contraignant, mais c’est indispensable. Car si François Hollande et le Parti Socialiste échouent la porte sera grand ouverte pour les aventures les plus terribles et que nous redoutons tous.

 

Une seule certitude s’il fallait probablement un homme à cette place qui demande du doigté, de la sensibilité et l’art des compromis François Hollande est bien celui-là.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Pelletier - dans Histoire
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Jean pelletier
  • Le blog de Jean pelletier
  • : Pour suivre l'actualité politique, la défense de la propriété intellectuelle et suivre quelques conseils en gastronomie et en histoire
  • Contact

L'auteur

  • Jean Pelletier
  • Né en 1952, ancien élève de l’Institut d’études politique de Paris et titulaire d’une Maîtrise de Lettres , j'ai   été Directeur des Relations Extérieures de l’ADAMI et professeur associé à l'université d'Evry . Je suis aujourd'hui à la retraite et je continue à enseigner. Ce blog est né d'une passion celle de l'écriture, liée à mon insatiable curiosité., d'où la diversité des rubriques.
Vous pouvez vous abonner à ce blog ou me suivre sur ma page facebook  et mon compte twitter
https://www.facebook.com/jean.pelletier
77https://twitter.com/jmpelletier
Bonne lecture.
  • Né en 1952, ancien élève de l’Institut d’études politique de Paris et titulaire d’une Maîtrise de Lettres , j'ai été Directeur des Relations Extérieures de l’ADAMI et professeur associé à l'université d'Evry . Je suis aujourd'hui à la retraite et je continue à enseigner. Ce blog est né d'une passion celle de l'écriture, liée à mon insatiable curiosité., d'où la diversité des rubriques. Vous pouvez vous abonner à ce blog ou me suivre sur ma page facebook et mon compte twitter https://www.facebook.com/jean.pelletier 77https://twitter.com/jmpelletier Bonne lecture.

Version anglaise

<a href= »http://fp.reverso.net/jmpelletier52-over-blog/4946/en/index.html« ><img src= »http://flavius.reverso.net/img/languages/code.png«  style= »float:left; padding-right:8px; » title= « anglais«  height= »15px ; » alt= »Reverso Localize » /></a>

Recherche