Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 octobre 2013 3 23 /10 /octobre /2013 16:49

Trintignant.jpgL’assassin de Marie Trintignant fait la une des Inrockuptibles pour la sortie de son nouvel album « Horizon ».  Tout est donc bon pour assumer la promotion, sa promotion ! L’indignité est à la une de ce périodique. L’interview racoleuse sort aujourd’hui 23 octobre dans les kiosques.

 

C’est la 1er fois que l’ex chanteur de Noir désir s’exprime sur la mort de Marie Trintignant , la prison et le suicide de sa femme Krisztina Rady et accessoirement de la musique.

C’est sans aucune honte que Bertrand Cantat y déclare : «  C’est abject d’être devenu le symbole de la violence contre les femmes. ». Dix années se sont passées et pourtant le chagrin est toujours là, lorsque la sinistre nouvelle est tombée à Vilnius en Lituanie le 1er août 2003.

Sa condamnation fût bien légère : huit années de prison, c’est bien peu payer la vie d’une jeune femme.  Et pourtant il nous faut subir les états d’âme de ce sinistre individu : "J'ai su très vite que je ne pourrais pas m'expliquer. (...) Mes remords, ma souffrance, ma sensibilité, ça ne marchait pas dans cette histoire."

Oui cela ne marche pas… heureusement et malgré les efforts peu ragoutant d’une certaine presse, espérons que personne ne s’embarquera dans cet ignoble déballage d’états d’âmes aussi frelatés que l’individu lui même.

Marie Trintignant, elle, a disparu… sa présence n’est plus, elle manque chaque jour à ses proches, à ses enfants … elle est morte sous les coups de son compagnon, comme hélas trop de femmes encore aujourd’hui meurent de la violence conjugale (une femme meurt ainsi tous les trois jours en France).

Jean-Louis Trintignant regrettait encore, il y a peu, que le chanteur ne se soit pas supprimé, à défaut de suicide, on aurait aimé au moins la dignité du silence.

Avec son physique de beau gosse, le succès de Noir Désir indéniable, l’ange sombre a été déchu de son royaume.  Aux yeux de la justice des hommes il a fait, comme on dit, sa peine, mais rien ne nous oblige au pardon.

Moi je pense à ses quatre garçons, chacun issu d’une belle histoire d’amour :

Roman, fils du batteur Richard Kolinka du groupe Téléphone,

Paul, fils de François Cluzet

Léon, fils de Mathias Othin-Girard

Et enfin Jules, fils de Samuel Benchetrit

Pour son malheur, le dernier amour de Marie fût vénéneux et sont seul fruit fût la mort.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Pelletier - dans Culture
commenter cet article

commentaires

P1 24/10/2013 13:23


Son décès, et surtout les circonstances qui l'ont entrainé sont tristes. N'oublions cependant pas qu'il ne s'agissait que d'une actrice de seconde zone ; seul son nom et son compagnon célèbres
font qu'on a parlé autant d'elle.


Pour autant, sa mémoire mérite-t-elle d'être plus honorée que celles des milliers d'autres femmes (et enfants, hommes) qui ont succombé sous les coups depuis 2003 ?

Jean Pelletier 24/10/2013 14:30



il ne vous a pas échappé que j'ai bien fait allusion au meurtre d'une femme par son compagnon tous les trois jours....



Présentation

  • : Le blog de Jean pelletier
  • Le blog de Jean pelletier
  • : Pour suivre l'actualité politique, la défense de la propriété intellectuelle et suivre quelques conseils en gastronomie et en histoire
  • Contact

L'auteur

  • Jean Pelletier
  • Né en 1952, ancien élève de l’Institut d’études politique de Paris et titulaire d’une Maîtrise de Lettres , j'ai   été Directeur des Relations Extérieures de l’ADAMI et professeur associé à l'université d'Evry . Je suis aujourd'hui à la retraite et je continue à enseigner. Ce blog est né d'une passion celle de l'écriture, liée à mon insatiable curiosité., d'où la diversité des rubriques.
Vous pouvez vous abonner à ce blog ou me suivre sur ma page facebook  et mon compte twitter
https://www.facebook.com/jean.pelletier
77https://twitter.com/jmpelletier
Bonne lecture.
  • Né en 1952, ancien élève de l’Institut d’études politique de Paris et titulaire d’une Maîtrise de Lettres , j'ai été Directeur des Relations Extérieures de l’ADAMI et professeur associé à l'université d'Evry . Je suis aujourd'hui à la retraite et je continue à enseigner. Ce blog est né d'une passion celle de l'écriture, liée à mon insatiable curiosité., d'où la diversité des rubriques. Vous pouvez vous abonner à ce blog ou me suivre sur ma page facebook et mon compte twitter https://www.facebook.com/jean.pelletier 77https://twitter.com/jmpelletier Bonne lecture.

Version anglaise

<a href= »http://fp.reverso.net/jmpelletier52-over-blog/4946/en/index.html« ><img src= »http://flavius.reverso.net/img/languages/code.png«  style= »float:left; padding-right:8px; » title= « anglais«  height= »15px ; » alt= »Reverso Localize » /></a>

Recherche