Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mai 2011 5 06 /05 /mai /2011 11:02

Georges Bernard Shaw (1856- 1950) est un dramaturge irlandais prolifique avec cinquante pièces de théâtre, des centaines de critiques théâtrales et musicales à son actif. Comment le qualifier, si ce n’est par son goût irrépressible pour la satyre, le refus du conformisme et la dénonciation de toutes les "tares" de la société et de ses institutions. Provocateur, il le fut toute sa vie en manifestant inlassablement pour la paix.

Sa vie

Né à Dublin, le 26 juillet 1856, dans une famille de noblesse protestante, un père alcoolique, leur divorce conditionne une vie misérable. Sa scolarité s’en ressent. À seize ans, il doit gagner sa vie, employé administratif et c’est le départ pour Londres avec sa mère, ses sœurs.

Il tente une carrière d’écrivain qui n’aboutit pas et le contraint à un emploi dans une compagnie téléphonique lui permettant à peine de les nourrir, l’indigence est proche. Les cinq romans qu’il écrit dans ce contexte difficile (1876- 1886) ne trouvent aucun éditeur.

Par ailleurs, son histoire personnelle le porte vers la lecture de Karl Marx.Il adhère à la Société Fabienne (1884) qui regroupe les classes moyennes autour des thèses socialistes en prônant plutôt la transformation par l’action politique que par la révolution. Il y rencontre sa future femme Charlotte Payne-Townshend.

Face à l’insuccès de ses romans, il se consacre désormais à une activité de journaliste critique culturel qui le révèle au grand public. Ses chroniques musicales, en particulier sur l’œuvre de Richard Wagner attirent l’attention sur lui, il est embauché comme critique théâtral au Saturday Review.

Son ardente défense de l’œuvre d’Henrik Ibsen assure sa notoriété. Il écrit alors en 1891 : "La Quintessence de l’ibsénisme". Son style, sa verve, son ironie parfois cruelle lui donnent une assise littéraire et il commence une carrière d’auteur théâtral qui lui réussit.

Outre le prix Nobel , son succès fut l’Oscar qu’il remportât en 1939 pour sa pièce culte : "Pygmalion". Malade, il réduira son activité mondaine tout en continuant à écrire jusqu’à sa mort en 1950 à l’âge de 94 ans en laissant derrière lui : "La vie est trop courte, proverbe désormais célèbre, pour être sérieuse".

Son oeuvre

  • "L’argent n’a pas d’odeur" (1892) est l’une des premières pièces typiques de son art, il y critique le capitalisme avec les procédés stylistiques d’Ibsen.
  • "Le disciple du Diable" lui ouvre les portes des États-Unis et de Broadway.
  • "Sainte Jeanne" (1923) lui apporte le prix Nobel en 1925.
  • Sa correspondance abondante et brillante fit l’objet d’une volumineuse publication.
  • Notons aussi "La seconde île de John Bull".

1'Bernard Shaw', a photograph by Alvin Langdon Coburn | Category:Geo

Partager cet article

Repost 0
Published by Pelletier Jean - dans Littérature
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Jean pelletier
  • Le blog de Jean pelletier
  • : Pour suivre l'actualité politique, la défense de la propriété intellectuelle et suivre quelques conseils en gastronomie et en histoire
  • Contact

L'auteur

  • Jean Pelletier
  • Né en 1952, ancien élève de l’Institut d’études politique de Paris et titulaire d’une Maîtrise de Lettres , j'ai   été Directeur des Relations Extérieures de l’ADAMI et professeur associé à l'université d'Evry . Je suis aujourd'hui à la retraite et je continue à enseigner. Ce blog est né d'une passion celle de l'écriture, liée à mon insatiable curiosité., d'où la diversité des rubriques.
Vous pouvez vous abonner à ce blog ou me suivre sur ma page facebook  et mon compte twitter
https://www.facebook.com/jean.pelletier
77https://twitter.com/jmpelletier
Bonne lecture.
  • Né en 1952, ancien élève de l’Institut d’études politique de Paris et titulaire d’une Maîtrise de Lettres , j'ai été Directeur des Relations Extérieures de l’ADAMI et professeur associé à l'université d'Evry . Je suis aujourd'hui à la retraite et je continue à enseigner. Ce blog est né d'une passion celle de l'écriture, liée à mon insatiable curiosité., d'où la diversité des rubriques. Vous pouvez vous abonner à ce blog ou me suivre sur ma page facebook et mon compte twitter https://www.facebook.com/jean.pelletier 77https://twitter.com/jmpelletier Bonne lecture.

Version anglaise

<a href= »http://fp.reverso.net/jmpelletier52-over-blog/4946/en/index.html« ><img src= »http://flavius.reverso.net/img/languages/code.png«  style= »float:left; padding-right:8px; » title= « anglais«  height= »15px ; » alt= »Reverso Localize » /></a>

Recherche