Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 février 2017 4 16 /02 /février /2017 17:43

Le premier tour de l’élection présidentielle aura lieu le dimanche 23 avril 2017, soit dans 9 semaines. Jamais nous n’aurons connu une situation aussi singulière et irréelle. Avec la mise en place de trois primaires l’une pour la droite, l’autre pour une partie de la gauche et enfin une consultation pour désigner le candidat d’Europe Écologie les verts, qui toutes les trois contribuent à installer un véritable maelström politique.

Ces consultations ont tout de même abouti à éliminer François Hollande de la compétition, président sortant, empêché en quelque sorte par une partie de son camp, dont son propre premier ministre et son ex-ministre de l’économie et des finances. La consultation donna une nette victoire à celui dont on n’aurait jamais pu imaginer qu’il incarne le Parti socialiste à une élection présidentielle, Benoît Hamon. Celui-ci est condamné à mener une difficile campagne éclair.

De la même manière, la consultation des écologistes a concouru à éliminer Cécile Duflot pour choisir un illustre inconnu Yannick Jadot, qui devant tant d’insignifiance s’apprête à rallier Benoît Hamon. Quant à la droite, elle a éliminé son principal challenger Nicolas Sarkozy, son second challenger Alain Juppé pour leur préférer le terne François Fillon, candidat plein de surprises aussi vénéneuses que malfaisantes.

L’ensemble de la classe politique est mis à contribution pour brouiller les cartes et jeter un trouble absolu sur cette échéance électorale.

À droite François Fillon avec sa batterie de casseroles familiales a décidé de faire jouer la partition du Titanic à sa formation politique en s’accrochant à tout prix. Sarkozy l’avait ruiné financièrement, Fillon l’achève, en la ruinant moralement et politiquement.

À gauche, Jean-Luc Mélenchon n’agit que pour une seule chose couler toute candidature de gauche au second tour.

Nous serions donc déjà condamnés à un second tour avec Marine Le Pen, qui trône en tête, malgré les quelques casseroles bien accrochées, mais curieusement sans effet sur l’opinion, et l’inattendu et inexpérimenté Emmanuel Macron qui avance, masqué et sans programme politique.

Jusqu’ici, les événements ont déjoué tous les pronostics, comme pour le Brexit tout aussi imprévu que l’arrivée de Donald Trump à la Maison-Blanche, le pire serait-il à venir ? Marine Le Pen à l’Élysée ?

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Pelletier - dans politique
commenter cet article

commentaires

christian 20/02/2017 13:59

Quel autre choix avons-nous ? Je pense que l'élection-clé, ce sera surtout celle des législatives tant le ou la président (e) élu disposera d'une faible légitimité.

Jean Pelletier 20/02/2017 14:12

Jamais un telle situation où tout est possible se produira ... avec en effet le problème des législatives qui selon les cas d efigure ne donneront pas nécessairement une majorité au ou à la présidente élue

christian 17/02/2017 18:07

casse tête en effet. A un moment crucial... Pour l'instant, je décide de ne pas décider. De ne plus écouter les éditorialistes de tout bord, qui lèchent, lâchent, lynchent. De laisser au 60 jours qui restent le soin d'éclaircir les positions. La seule chose dont je sois à peu près sûr, c'est que c'est la fin de la Ve république.Cette constitution est trop lourde et trop peu démocratique pour les petits joueurs qu'offre désormais le monde politique.

Jean Pelletier 17/02/2017 18:23

oui je comprends ... mais c'est un peu le saut dans l'inconnu

Présentation

  • : Le blog de Jean pelletier
  • Le blog de Jean pelletier
  • : Pour suivre l'actualité politique, la défense de la propriété intellectuelle et suivre quelques conseils en gastronomie et en histoire
  • Contact

L'auteur

  • Jean Pelletier
  • Né en 1952, ancien élève de l’Institut d’études politique de Paris et titulaire d’une Maîtrise de Lettres , j'ai   été Directeur des Relations Extérieures de l’ADAMI et professeur associé à l'université d'Evry . Je suis aujourd'hui à la retraite et je continue à enseigner. Ce blog est né d'une passion celle de l'écriture, liée à mon insatiable curiosité., d'où la diversité des rubriques.
Vous pouvez vous abonner à ce blog ou me suivre sur ma page facebook  et mon compte twitter
https://www.facebook.com/jean.pelletier
77https://twitter.com/jmpelletier
Bonne lecture.
  • Né en 1952, ancien élève de l’Institut d’études politique de Paris et titulaire d’une Maîtrise de Lettres , j'ai été Directeur des Relations Extérieures de l’ADAMI et professeur associé à l'université d'Evry . Je suis aujourd'hui à la retraite et je continue à enseigner. Ce blog est né d'une passion celle de l'écriture, liée à mon insatiable curiosité., d'où la diversité des rubriques. Vous pouvez vous abonner à ce blog ou me suivre sur ma page facebook et mon compte twitter https://www.facebook.com/jean.pelletier 77https://twitter.com/jmpelletier Bonne lecture.

Version anglaise

<a href= »http://fp.reverso.net/jmpelletier52-over-blog/4946/en/index.html« ><img src= »http://flavius.reverso.net/img/languages/code.png«  style= »float:left; padding-right:8px; » title= « anglais«  height= »15px ; » alt= »Reverso Localize » /></a>

Recherche