Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 janvier 2017 2 17 /01 /janvier /2017 19:00

La primaire à droite avec un peu plus de 4 millions de participants a donné une réelle crédibilité et une assise à François Fillon, sans pour autant le débarrasser de l’animosité des ex-partisans de Sarkozy. Mais celle-ci à ratisser large, ne laissant à la marge que des candidatures incertaines. Pour la gauche l’affaire se révèle plus délicate.

Avec à ses deux bouts, un Jean-Luc Mélenchon plus que jamais déterminé à faire disparaitre le Parti socialiste (sa rancœur est si grande…) et un Emmanuel Macron au mieux de sa forme, le danger menace toute la gauche. Même si nous sommes encore loin du scrutin, pour autant reconnaissons que Macron réunit des foules partout où il passe… alors que l’ancien premier ministre ne réunit que quelques centaines de supporteurs.

Le Parti socialiste est en difficulté, mais n’en déplaise au populiste Jean-Louis Mélenchon il ne disparaitra pas. Ce serait bien méconnaitre l’histoire, déjà en 1969 son candidat Gaston Defferre avait obtenu tout juste 5 %…. Nous n’en sommes pas encore là, ouvrant au second tour de cette présidentielle le choix entre un candidat de droite (Georges Pompidou) et un candidat du centre droit (Alain Poher) … bonnet blanc et blanc bonnet comme l’avait dit à l’époque Georges Marchais (PC).

Mais aujourd’hui la primaire telle qu’organisée dans un contexte assez surréaliste, un président sortant qui ne se représente pas (une première pour la Vième république) devient un piège dangereux pour ses compétiteurs. En même temps, au regard des deux premiers débats, était-il seulement possible que le président sortant François Hollande y figure ? Non bien évidemment. On voit bien que chacun y est allé de son petit coup de balai pour polluer au maximum le débat à gauche et ordonner le bal des égos.

Comment se sortir de ce piège mortifère pour, ne l’oublions pas, les Françaises et les Français qui risquent de subir, en l’absence d’une gauche ordonnée et structurée deux aventures à leurs dépend, celle de François Fillon (destructeur annoncé du projet social de la France) ou de Marine Le Pen (Oiseau de malheur et de triste augure).

Il faut que tous les Français de gauche se déplacent en masse dimanche prochain et apportent un sanglant démenti aux observateurs,

Seule une participation de 4 à 5 millions d’électeurs pourra redonner de la puissance au moteur de gauche et surtout au candidat qu’ils se seront choisi.

Cela donnera à ce candidat, issu de la primaire, de la voix, une forte voix pour rabattre les prétentions de Mélenchon et les extravagances d’Emmanuel Macron.

Mais le risque sera réel qu’il n’arrive qu’en quatrième, voir cinquième position.

Juste un petit nuage rose dans ce ciel bien noir, les Français de l’étranger se sont préinscrits à hauteur de 16 000 pour le vote électronique, ils n’avaient été que 6 900 à le faire en 2011.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Pelletier - dans politique
commenter cet article

commentaires

christian 23/01/2017 13:03

Je n'ai pas voté au premier tour et je ne sais que faire au second ! Sauf faire un croche-pied à Valls pour que l'espace soit libre pour Macron, seul chance crédible de faire barrage à la droite de tout poil... Ce n'est pas de la provocation, un gros coup de blues et de désespérance sans doute. Je reprends ta question : Comment en est-on arrivé là ?

Jean Pelletier 23/01/2017 15:10

Je comprends ce désarroi, pour ma part j'ai voté Valls au premier tour et revoterai pour lui au second tour.
Mais je m'interroge sur ce résultat inattendu sur Hamon ... et surtout de constater qu'en faisant les additions, il y a 55 % d'électeurs de gauche qui veulent retourner à une gauche idéaliste qui au mieux n'accède pas au pouvoir et qui au pire, quand elle y accède, se renie nécessairement .... Valls n'adopte pas la bonne attitude en clivant comme il l'a encore fait très fort hier soir ... ce n'est pas très intelligent .... le Moi j'ai raison et vous avez tous tort me sidère .... Il y a la nécessité, sans renier son aptitude à gouverner, à faire le mea culpa du quinquennat .... et essayer de mieux intégrer les exigences de cette gauche si prompte au rêves.
Mais c'est moi qui rêve ... pour cela il faudrait que nous ayons des dirigeants intelligents .... ce qui n'est pas tout à fait le cas.
Personnellement je n'ai plus qu'une seule préoccupation s'est de tout faire pour sauver les meubles de la rue de Solférino, car c'est le siège d'un très grand parti, le Parti Socialiste qui a porté tout au long de son histoire les valeurs humanistes auxquelles je suis attaché.






Présentation

  • : Le blog de Jean pelletier
  • Le blog de Jean pelletier
  • : Pour suivre l'actualité politique, la défense de la propriété intellectuelle et suivre quelques conseils en gastronomie et en histoire
  • Contact

L'auteur

  • Jean Pelletier
  • Né en 1952, ancien élève de l’Institut d’études politique de Paris et titulaire d’une Maîtrise de Lettres , j'ai   été Directeur des Relations Extérieures de l’ADAMI et professeur associé à l'université d'Evry . Je suis aujourd'hui à la retraite et je continue à enseigner. Ce blog est né d'une passion celle de l'écriture, liée à mon insatiable curiosité., d'où la diversité des rubriques.
Vous pouvez vous abonner à ce blog ou me suivre sur ma page facebook  et mon compte twitter
https://www.facebook.com/jean.pelletier
77https://twitter.com/jmpelletier
Bonne lecture.
  • Né en 1952, ancien élève de l’Institut d’études politique de Paris et titulaire d’une Maîtrise de Lettres , j'ai été Directeur des Relations Extérieures de l’ADAMI et professeur associé à l'université d'Evry . Je suis aujourd'hui à la retraite et je continue à enseigner. Ce blog est né d'une passion celle de l'écriture, liée à mon insatiable curiosité., d'où la diversité des rubriques. Vous pouvez vous abonner à ce blog ou me suivre sur ma page facebook et mon compte twitter https://www.facebook.com/jean.pelletier 77https://twitter.com/jmpelletier Bonne lecture.

Version anglaise

<a href= »http://fp.reverso.net/jmpelletier52-over-blog/4946/en/index.html« ><img src= »http://flavius.reverso.net/img/languages/code.png«  style= »float:left; padding-right:8px; » title= « anglais«  height= »15px ; » alt= »Reverso Localize » /></a>

Recherche