Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 septembre 2016 6 10 /09 /septembre /2016 12:44
Hollande, le candidat providentiel.

Cela fait un moment que je n’ai pas écrit de commentaires politiques, signe patent de mon désarroi. Je ne suis pas le seul à subir « cet état ». Membre du Parti socialiste depuis 1974, électeur et acteur de la campagne de François Hollande je subis vague après vague tous les désenchantements que l’on peut imaginer. Et pourtant à chaque événement contrariant, une main invisible retenait ma plume, comme s’il fallait laisser un peu de temps au temps. Par ailleurs, les gesticulations dérisoires des uns et des autres, frondeurs, écologistes, » Républicains » me donnaient des hauts le cœur salvateur qui me laissaient un peu de répits pour mieux me positionner.

Ce recul était salutaire et je remercie une fois encore « la main invisible » de m’avoir retenu d’écrire plus d’un post rageur. Le moment est venu d’en dire un peu plus et d’expliquer pourquoi ma foi en François Hollande est restée, malgré tout, intacte… ma foi et ma confiance.

François Hollande va demander au français de lui accorder un second mandat, ce n’est plus qu’un secret de polichinelle.

Les comités de soutiens sont en préparation, et les équipes vont s’organiser et j’en suis très résolument.

Je vois, je sens les frémissements de tous ceux que je connais bien qui vont lire ces lignes.

Avant toute argumentation, j’ai fait un petit tour de France symbolique cet été, mêlant amis et familles. Après les bons repas, et les verres de rosé, la discussion venait, inévitablement, sur le terrain politique. Tous avaient été électeurs de François Hollande.

À chaque fois, la même mécanique s’enchaînait, après la longue liste de récriminations et de mouvements d’humeurs, le propos s’échouait très naturellement sur un constat ; hors Hollande, point de salut…, on est injuste avec lui, car finalement il a fait pas mal de choses utiles au pays et s’en suit à ce moment la longue liste des choix et décisions vertueuses du Président :

  • il a, lui, pris des mesures courageuses pour combler les lourds déficits qui entravaient la France,
  • il a commencé à réparer l’école que Sarkozy avait détruite en cinq trop longues années de mandat… création de postes… reforme de la formation des maitres…
  • il a aussi commencé à réparer l’armée et la police en mettant fin à l’incroyable saignée des effectifs entrepris par la droite… laquelle se croit autorisé aujourd’hui à lui donner des leçons…
  • il a entrepris des débuts de réformes pour favoriser l’emploi et la création d’entreprises
  • il a été à la hauteur en face des attentats et a représenté dignement la France à l’international
  • et globalement, je lui en suis gré, car c’est essentiellement pour cette cause-là que j’ai voté et milité pour lui, il a, en gros, maintenu les systèmes de protections sociales qui caractérisent la société française.

Et là-dessus j’ai tant de bons amis parisiens qui répètent à l’envi Hollande et la droite c’est la même chose, que je les attends, avec malice, si par malheur la droite (même Juppé qu’ils aiment tant) gagne, pour commenter le programme antisocial qu’ils s’apprêtent à commettre. Et l’on verra à ce moment si Hollande et la droite c’est la même chose.

La situation est critique, les menaces sont multilatérales aussi en bien en interne qu’à l’externe.

La guerre économique sévit toujours avec rage et la bataille pour l’emploi est loin d’être gagnée, la guerre tout court est sur notre territoire. Dans le chaos des demandes d’action et de remises en cause de l’état de droit quel est l’homme qui saura réfléchir et agir avec sagesse ? En dehors de Hollande je ne vois pas d’autres voies politiques qui tout en agissant pour réformer saura maintenir les valeurs traditionnelles de la gauche ; les droits de l’homme et les droits sociaux.

Ah, j’entends de suite la clameur pour dénoncer « les trahisons de Hollande », dont la dernière sur le droit du travail.

Attendons sagement d’en voir les effets et voyons donc ce que les autres proposent… je vous laisse le soin de lire le programme des républicains » et chacun de ses candidats… un véritable incendie social en préparation.

Je me désole du spectacle ridicule donné par les anciens ministres « de François Hollande » les Montebourg, Hamon Dufflot et maintenant Macron… Les Verts qui s’apprêtent à mener leur propre primaire, eux qui doivent leurs poids parlementaires uniquement au soutien que le PS leur a (trop) accordé.

Sérieusement, qui peut faire le poids dans la tempête qui se déchaine autour de nous ? Ces gens-là…

Leur seule utilité ? Maintenir leur candidature démesurée, juste pour occasionner l’élimination de toute la gauche au second tour.

Franchement, qui peut faire confiance à ces gens-là… donneur de leçon à gauche, mais qui ont largement goûté à la soupe lorsqu’ils ont été en situation..

Pour finir, je voudrais dire simplement que François Hollande est pour moi un homme honnête, on le dit « gentil », c’est vrai, mais il n’est jamais naïf… il sait apprécier une situation, s’entourer de conseils avisés et prendre le temps de la réflexion. On le lui reproche, mais on se souvient de la manière chaotique et à la hache avec laquelle Sarkozy avançait politiquement, sans discernement.

Enfin, c’est un véritable Européen qui gèrera au mieux pour notre profit la terrible crise européenne qui s’annonce et avec laquelle là encore il faudra agir avec tact, réflexion et sagesse.

Oui, François Hollande n’a pas tenu toutes ses promesses, il a eu parfois des propos malheureux sur le chômage en particulier, il n’a pas toujours su s’entourer… mais qu’est-ce que tout cela à l’aulne du reste… maintenir un cap droit et régulier sur un projet « France » qui tout en respectant ses traditions sociales saura se moderniser.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Pelletier - dans politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Jean pelletier
  • Le blog de Jean pelletier
  • : Pour suivre l'actualité politique, la défense de la propriété intellectuelle et suivre quelques conseils en gastronomie et en histoire
  • Contact

L'auteur

  • Jean Pelletier
  • Né en 1952, ancien élève de l’Institut d’études politique de Paris et titulaire d’une Maîtrise de Lettres , j'ai   été Directeur des Relations Extérieures de l’ADAMI et professeur associé à l'université d'Evry . Je suis aujourd'hui à la retraite et je continue à enseigner. Ce blog est né d'une passion celle de l'écriture, liée à mon insatiable curiosité., d'où la diversité des rubriques.
Vous pouvez vous abonner à ce blog ou me suivre sur ma page facebook  et mon compte twitter
https://www.facebook.com/jean.pelletier
77https://twitter.com/jmpelletier
Bonne lecture.
  • Né en 1952, ancien élève de l’Institut d’études politique de Paris et titulaire d’une Maîtrise de Lettres , j'ai été Directeur des Relations Extérieures de l’ADAMI et professeur associé à l'université d'Evry . Je suis aujourd'hui à la retraite et je continue à enseigner. Ce blog est né d'une passion celle de l'écriture, liée à mon insatiable curiosité., d'où la diversité des rubriques. Vous pouvez vous abonner à ce blog ou me suivre sur ma page facebook et mon compte twitter https://www.facebook.com/jean.pelletier 77https://twitter.com/jmpelletier Bonne lecture.

Version anglaise

<a href= »http://fp.reverso.net/jmpelletier52-over-blog/4946/en/index.html« ><img src= »http://flavius.reverso.net/img/languages/code.png«  style= »float:left; padding-right:8px; » title= « anglais«  height= »15px ; » alt= »Reverso Localize » /></a>

Recherche