Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juin 2015 3 10 /06 /juin /2015 16:46
La République exemplaire … dites-vous ?

François Hollande nous avait promis une République exemplaire. Si des réformes ont été engagées sur le non cumul des mandats et un début de transparence du patrimoine des élus et des ministres … la République est plutôt pleine de bleus et de cicatrices, qu’exemplaire …

L’affaire Valls et son jet au frais de la république pour emmener ses deux fils à un match de foot en Allemagne, sous couvert d’une pseudo réunion avec Michel Platini à propos de la FIFA … éborgne considérablement le projet de République exemplaire cher au cœur de notre Président de la république. En effet c’est bien le premier ministre qu’il a choisi pour diriger le gouvernement de la France, qui vient de commettre la faute qu’il ne fallait pas faire. S’il fallait une preuve de plus que les élus des palais dorés se moquent bien de ce que le peuple pense, en voilà la preuve…

Une autre affaire discrédite fortement l’idée de la République exemplaire. Cette fois, c’est Nicolas Sarkozy qui prend ses aises. Lui, qui s’est montré intransigeant sur la reforme des retraites qui a, en outre, conduit à rallonger de deux années la durée de travail pour pouvoir faire valoir ses droits à la retraite, bénéficie à 57 ans d’une retraite en or. Après s’être accordé une augmentation de sa rémunération comme président de 140 % cet homme pèse lourdement sur le budget de l’état (comme Giscard et Chirac). Personne ne remet en cause le statut d’ancien chef de l’état, mais le système actuel est une honte pour notre République qui se devrait exemplaire.

Il s’agit d’une allocation de base de 6 000 euros bruts par mois (la pension moyenne est de 1 100 euros pour une femme et de 1 600 euros pour un homme), auquel s’ajoute la nomination à vie et de droit au Conseil Constitutionnel, qui augmente la cagnotte de 11 500 euros nets par mois.

On a récemment appris, qu’à cela s’ajoutaient de mystérieuses primes dites de sujétion spéciales, dont le montant n’est pas public … la République exemplaire …

Enfin Nicolas Sarkozy, 57 ans pourra également toucher ses retraites d’ancien député, d’ancien maire de Neuilly et d’ancien président du conseil général des Hauts de Seine lorsqu’il aura lui même atteint l’âge légal de la retraite ? On n’en, finit pas de compter les milliers d’euros qui s’accumulent.

Et ce n’est pas fini, en vertu d’une disposition prise, il y a 25 ans par Laurent Fabius, il dispose d’un appartement de fonction, d’une voiture et de deux chauffeurs et de 7 collaborateurs (un chef de cabinet, deux assistants, trois secrétaires et même un fonctionnaire des archives nationales !).

Ce n’est pas fini … il dispose à vie d’une carte d’abonnement illimité sur Air France en classe affaire qui lui permettra de donner des conférence dans le monde entier, enfin s’adjoint aussi une carte illimité à la SNCF en première classe.

Rêne Dosière, député PS de l’Aisne (« l’argent de l’état » au édition du Seuil) a évalué à 1,5 millions d’euro par an le coût de chaque ancien président de la république retraité, à imputer sur le budget de l’état.

Au moment où nos concitoyens viennent de faire leur déclaration d’impôt … ils apprécieront à sa juste valeur le concept de République exemplaire.

Ce sont donc 5 millions d‘euros qui seront à mettre dans la balance dans le travail qu’il reste à entreprendre par François Hollande pour rendre notre République exemplaire. Mais les dispositions envisagées par le président de la république pour limiter ces excès ne seront pas rétroactives, il sera bien le seul à se les appliquer. Pendant ce temps là Nicolas Sarkozy continuera ne toute impunité à engranger une petite fortune.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Pelletier - dans politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Jean pelletier
  • Le blog de Jean pelletier
  • : Pour suivre l'actualité politique, la défense de la propriété intellectuelle et suivre quelques conseils en gastronomie et en histoire
  • Contact

L'auteur

  • Jean Pelletier
  • Né en 1952, ancien élève de l’Institut d’études politique de Paris et titulaire d’une Maîtrise de Lettres , j'ai   été Directeur des Relations Extérieures de l’ADAMI et professeur associé à l'université d'Evry . Je suis aujourd'hui à la retraite et je continue à enseigner. Ce blog est né d'une passion celle de l'écriture, liée à mon insatiable curiosité., d'où la diversité des rubriques.
Vous pouvez vous abonner à ce blog ou me suivre sur ma page facebook  et mon compte twitter
https://www.facebook.com/jean.pelletier
77https://twitter.com/jmpelletier
Bonne lecture.
  • Né en 1952, ancien élève de l’Institut d’études politique de Paris et titulaire d’une Maîtrise de Lettres , j'ai été Directeur des Relations Extérieures de l’ADAMI et professeur associé à l'université d'Evry . Je suis aujourd'hui à la retraite et je continue à enseigner. Ce blog est né d'une passion celle de l'écriture, liée à mon insatiable curiosité., d'où la diversité des rubriques. Vous pouvez vous abonner à ce blog ou me suivre sur ma page facebook et mon compte twitter https://www.facebook.com/jean.pelletier 77https://twitter.com/jmpelletier Bonne lecture.

Version anglaise

<a href= »http://fp.reverso.net/jmpelletier52-over-blog/4946/en/index.html« ><img src= »http://flavius.reverso.net/img/languages/code.png«  style= »float:left; padding-right:8px; » title= « anglais«  height= »15px ; » alt= »Reverso Localize » /></a>

Recherche