Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 avril 2014 4 17 /04 /avril /2014 14:11
Aquilino Morelle où la belle vie.

Alors que la rigueur frappe les français les plus modestes, au nom de la réduction des déficits et de la relance économique, l’Elysée abrite en son sein un éminent conseiller du président de la république, Aquilino Morelle qui visiblement n’affiche pas la même solidarité nationale.

Docteur en médecine, il est marié avec Laurence Engel, la directrice de cabinet de la ministre de la culture Aurèlie Filippetti. Sans aucun encrage politique, il a échoué en Dordogne, dans les Vosges et en Seine Maritime, il occupe pourtant une place de premier plan auprès du Président de la république. D’origine espagnol, c’est aussi un proche de Manuel Valls, il a été à ses côtés porte parole de Lionel Jospin, lorsque celui-ci était Premier ministre.

C’est le site de Médiapart qui vient de mettre à jour ces drôles de pratique et un rapport à l’éthique un peu particulier.

Il a été l’un des acteurs le plus importants dans le rapport de l’Igas sur le scandale sanitaire du Médiator. Il a, en juin 2011, dénoncé les conflits d’intérêts entre experts dits « indépendants » et l’industrie pharmaceutique. Et pourtant il aurait en parallèle travaillé en cachette pour l’industrie pharmaceutique, le laboratoire danois Lundbeck. L’un de ses ancien dirigeants a déclaré à Médiaprt : «Il m’a dit qu’il cherchait à travailler pour l’industrie pharmaceutique, qu’il avait du temps libre, que son travail à l’IGAS ne lui prenait que deux jours sur cinq ». Au prix où sont payés les IGAS il est intéressant de noter l’ampleur de leur temps, libre ! Voilà une belle piste d’économie à explorer par le gouvernement.

C’est donc son carnet d’adresse qui lui permet de faire ces ménages, prestations facturées 12 500 euros hors taxe. Aquilino Morelle a déclaré de son côté que ces activités étaient parfaitement légales : «en tant que fonctionnaire, un certain nombre d’activités annexes sont autorisées, dont l’enseignement et le conseil». On ne peut que rester perplexe … ensuite tout devient flou, l’intéressé lui même affirme avoir déclaré à l’Igas cette activité, sans pour autant retrouver sa trace. De son côté l’Igas dit n’avoir sans ses archives qu’une demande d’autorisation pour enseigner à l’université Paris 1. On est en pleine prise illégale d’intérêt.

Par ailleurs, on apprend son goût immodéré pour les « belles chaussures », au point de s’adjoindre à l’Élysée même les services d’un cireur de pompe (cela ne s’invente pas). Le Point a même retrouvé l’homme en question, David Ysebaert, qui sans sourciller déclare au point : « Je cire les chaussures d’Aquilino Morelle en effet depuis un an et demi … Est-ce que je cire les chaussures de l’Elysée ? C’est un secret… je dispose de plus de 80 couleurs, c’est 10 euros pour un cirage et 25 euros pour un glaçage. Je me déplace pour un minimum de cinq paires ».

Selon cet expert, Aquilino Morelle aurait à sa disposition « 30 paires des soulier de luxes faites sur mesure, pour son pied qui a une forme particulière. Des Davisons, des Westons… ».

Les bras nous en tombent … comment est-ce possible ? Après le scandale de l’ex ministre du budget Jérôme Cahuzac avec son compte secret en Suisse, on savait que l’étiquette de gauche n’était pas une garantie de moralité. Mais comment de tels personnages peuvent approcher les plus hauts niveaux du pouvoir, sans être détectés? Il y a visiblement un défaut majeur dans le logiciel recrutement de la DRH du PS.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Pelletier - dans politique
commenter cet article

commentaires

TT 18/04/2014 14:54

On peut changer les noms, mais le même travail reste à faire : http://yannickrumpala.wordpress.com/2010/08/17/eric-woerth-et-le-futur-de-la-sociologie-des-elites/

Marie 17/04/2014 17:06

C'est une honte absolue !!! je me demande si nous allons encore garder plus longtemps un exécutif pareil !!!
Ce n'est plus de la déception, c'est du dégoût et de la colère !!!!

Présentation

  • : Le blog de Jean pelletier
  • Le blog de Jean pelletier
  • : Pour suivre l'actualité politique, la défense de la propriété intellectuelle et suivre quelques conseils en gastronomie et en histoire
  • Contact

L'auteur

  • Jean Pelletier
  • Né en 1952, ancien élève de l’Institut d’études politique de Paris et titulaire d’une Maîtrise de Lettres , j'ai   été Directeur des Relations Extérieures de l’ADAMI et professeur associé à l'université d'Evry . Je suis aujourd'hui à la retraite et je continue à enseigner. Ce blog est né d'une passion celle de l'écriture, liée à mon insatiable curiosité., d'où la diversité des rubriques.
Vous pouvez vous abonner à ce blog ou me suivre sur ma page facebook  et mon compte twitter
https://www.facebook.com/jean.pelletier
77https://twitter.com/jmpelletier
Bonne lecture.
  • Né en 1952, ancien élève de l’Institut d’études politique de Paris et titulaire d’une Maîtrise de Lettres , j'ai été Directeur des Relations Extérieures de l’ADAMI et professeur associé à l'université d'Evry . Je suis aujourd'hui à la retraite et je continue à enseigner. Ce blog est né d'une passion celle de l'écriture, liée à mon insatiable curiosité., d'où la diversité des rubriques. Vous pouvez vous abonner à ce blog ou me suivre sur ma page facebook et mon compte twitter https://www.facebook.com/jean.pelletier 77https://twitter.com/jmpelletier Bonne lecture.

Version anglaise

<a href= »http://fp.reverso.net/jmpelletier52-over-blog/4946/en/index.html« ><img src= »http://flavius.reverso.net/img/languages/code.png«  style= »float:left; padding-right:8px; » title= « anglais«  height= »15px ; » alt= »Reverso Localize » /></a>

Recherche